Les traders sont en train d'être remplacés par des ordinateurs

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le zoom éco est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

3000 emplois de traders ont disparus dans les 12 plus grandes banques mondiales.

Le métier de "trader" - rendu célèbre par Jerome Kerviel - est en train de disparaître.

 Les "golden boys" (comme on les appelle) sont remplacés par des algorithmes, des robots.


Ecoutez bien, En 2000, dans la salle de marché "Action" de Goldman Sachs à New-York, il y avait 600 traders.

Vous savez, combien il en reste aujourd'hui : deux traders ! Tous les autres ont été remplacés par des programmes informatiques.

 

Donc, en fait, tous les emplois n'ont pas disparu. A la place des traders vous avez, maintenant dans les salles de marché des ingénieurs informatiques qui font tourner les machines sauf qu'ils ne sont pas payés au même prix ils coûtent 5 fois moins cher à la banque. En tout, 3000 emplois de traders, ont disparu, dans les 12 plus grandes banques, au cours des 4 dernières années, selon une enquête que publie ce matin le Journal les Echos

Ça évitera les scandale type "Jerome Kerviel" !

Encore que vous pouvez avoir de mauvaises surprise avec les algorithmes, qui peuvent s'emballer tous dans le même sens et provoquer ce qu'on appelle de flash Krach, des Krach éclair c'est déjà arrivé ! Mais, surtout, ce que cela montre, c'est que même un métier aussi sophistiqué, aussi intuitif que celui de traders, peut être modélisé, et donc remplacé par un robot. Il faut s'attendre à un tsunami, en matière d'emploi. On sait que même les métiers de conseil très personnalisés, peuvent être robotisés. 

Finalement, c'est la thèse de Benoit Hamon : les robots vont détruire de très très nombreux emplois et il faut s'attendre à la raréfaction du travail la "fin du travail" ?

Prudence. Jusqu'à présent, à chaque révolution technologique, on a observé que d'autres métiers - qu'on ne soupçonnait pas - sont apparus. Des études montrent que 60 % des emplois qu'exerceront nos enfants, en 2050...ces emplois n'existent pas aujourd'hui. Mais, ce qui est sûr, c'est que le monde du travail va énormément changer. Fini, l'emploi à vie, toujours au même poste. Il va falloir se préparer à devoir changer plusieurs fois de métier au cours d'une vie professionnelle.