Croissance : la Chine progresse de 6,9% au premier trimestre

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le zoom éco est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

La croissance chinoise a progressé de 6.9% sur les trois premiers mois de l'année.

Les chiffres de la croissance chinoise.

En effet on a eu tot ce matin les chiffres pour le premier trimestre.
La croissance chinoise a progressé de 6.9% sur les trois premiers mois de l'année. C'est le rythme le plus soutenu depuis le troisième trimestre 2015, c'est un petit peu au-dessus des attentes des spécialistes.

Alors vu de France un tel chiffre ça parait énorme. Ça l'est vraiment ?

Ce qui est assez impressionnant dans les chiffres publiés ce matin c'est que l'on a le sentiment que le mois de mars a été extremement bon. La production industrielle s'est envolée et la production d'acier a atteint un niveau sans précédent. Ça semble être le signe d'une reprise industrielle globale. Pareil pour la consommation des ménages qui s'est envolée le mois dernier. Donc sur le papier, c'est plutôt rassurant même si le rythme devrait se réduire un peu, ça devrait permettre à la Chine de tenir ses engagements d'une croissance de six et demi pour cent. Alors ce sont des chiffres ahurissants vu de France, mais c'est un minimum pour la Chine qui doit réussir à faire évoluer son modèle. Aujourd’hui c'est un modèle encore trop tiré par les exportations et pas assez par la consommation des ménages.

Mais est-on sûr que cette croissance est solide ?

C'est le problème.
Déjà avec la Chine, on a toujours un doute avec la réalité des données.
C'est l'un des seuls pays au monde capable de donner sa croissance annuelle dés début janvier et de ne jamais revenir dessus. La France, qui a l'un des outils statistiques les plus poussés au monde, a besoin de plusieurs semaines pour y arriver.
Si on met de coté ce point statistique, il y a un vrai risque de surchauffe en Chine.
La croissance est poussée par l'immobilier et les grands projets d'infrastructures mais tous les spécialistes s'accordent à dire qu'il y a une vraie bulle immobilière là-bas.
Ce qui fait peser un gros risque sur la croissance chinoise et donc sur la croissance mondiale.
Tous les experts surveillent comme le lait sur le feu la capacité du gouvernement chinois à tenir sa croissance et à rendre cela pas trop explosif. De cela dépend une bonne partie de notre modique croissance.