Quel est le pourcentage de protestants en Europe ?

  • A
  • A
Le vrai-faux de l'info est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Emmanuelle Seybolt affirme que 25% de l'Europe est protestante.

Le Vrai Faux de l’Info avec, en cette veille de Pentecôte, la religion.

Au culte protestant qui a fait l’actualité cette semaine. Non seulement car c’est le cinq-centenaire, cette année, de la fondation de la réforme protestante, quand Luther s’est élevé, en 1517, contre la vente des indulgences. Mais aussi parce que pour la première fois l’Église protestante historique, luthérienne, Réformée, vient de porter une femme à sa tête : Emmanuelle Seybolt, elle préside le Conseil national de l’Église protestante Unie.

Emmanuelle Seybolt : "25% de l’Europe est protestante".

25% de l’Europe est protestante, c’est vrai ou c’est faux ?

Alors non, c’est faux. Selon les données les plus récentes de la World Christian Datase, qui fait référence, 16% de la population d’Europe est protestante seulement, c’était 22% dans les années 70. Cette communauté est concentrée surtout dans les pays du Nord comme l’Allemagne, la Norvège ou le Danemark. En France, on recense entre un million et 1,3 million de protestants, soit autour de 2% de la population. Difficile d’être plus précis parce que la France n’autorise pas les statistiques religieuses, et puis parce que le protestantisme est éclaté en des centaines d’Églises. Vous avez les historiques que représente Madame Seybolt, luthériens, calvinistes, qui ont une conception libérale de la foi, et la kyrielle de celles issues du mouvement du réveil, plus tardif, qui a voulu redonner une certaine primauté aux commandements Bibliques, les pentecôtistes, les évangélistes. Or ce sont ces mouvements dans le monde, qui prospèrent et supplantent désormais les églises traditionnelles. 

Y compris en France ?

Alors oui. Les évangélistes sont au moins 500.000 en France, en constante progression. On n’a pas de chiffre fiable, car ces mouvements baptisent à l’âge adulte, et parce qu’il se crée et disparaissent des églises constamment. Mais les spécialistes observent une vraie tendance. Pendant qu’en Europe le culte protestant déclinait, comme le catholicisme, il a prospéré en Afrique, dans les Amériques et en Asie. Il revient maintenant par l’immigration africaine ou asiatique, sous cette forme différente. Dieu, pour les évangélistes, agit ici et maintenant, il se manifeste par des miracles. C’est un culte très populaire quand le protestantisme historique, est plutôt élitiste. C’est important de le préciser, car ce protestantisme-là, dynamique, est beaucoup plus conservateur que celui que représente Madame Seybolt, qui a autorisé ses pasteurs a bénir les couples de même sexe. Ce mouvement libéral existe toujours, mais il est maintenant minoritaire en France et dans le monde.