Combien de postes de policiers ou de gendarmes ont été créés depuis 2012 ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le vrai-faux de l'info est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

François Hollande affirme que 9.000 postes de policiers et de gendarmes ont été créés depuis le début du quinquennat.

Ce matin c’est François Hollande "super-flic" que l’on passe au scanner. Le chef de l’État a défendu son action hier dans la lutte contre le terrorisme et renvoyé dans les cordes ceux qui l’accusent de ne rien faire avec un chiffre coup de poing :

"Dois-je rappeler les 9.000 postes de policiers et gendarmes créés au cours du quinquennat ?"

9.000 postes de policiers et de gendarmes ont été créés au cours du quinquennat, c’est vrai ou faux ?

On ne peut pas répondre de façon lapidaire, car il y a plusieurs manières d’analyser les chiffres.
François Hollande a une approche budgétaire "combien de nouveaux postes équivalents à des temps plein ont été décidés, puis votés dans le projet de loi de Finance". Si on fait le total, depuis 2013, c’est vrai que l’on devrait dépasser les 9.000 sur toute la durée du quinquennat.

Il existe toutefois un léger problème, les créations à venir, celles de 2017 n’ont aucune réalité puisque la prochaine loi de Finance ne sera votée qu’en décembre prochain. Or cela représente quand même plus de 2.000 nouveaux postes rien que pour la police, nous a confié hier le ministère de l’Intérieur, donc les 9.000 pour l’instant existent dans l’esprit mais pas encore dans les faits.

Mais on en est où précisément alors ?

C’est toute la distinction entre la théorie et la pratique. De 2013 à 2015, un peu moins de 3.000 postes (2.964) devaient être créés. Or, la Cour des Comptes nous apprend que 1.785 seulement l’ont été réellement, c’est à dire que l’on a vu arriver sur le terrain. En faisant abstraction des subtilités des périmètres d’affectation, des problèmes de budget, car les crédits affectés dans la gendarmerie notamment, n’étaient pas toujours suffisants. Mais globalement, on n’a pas atteint le compte.

Qu’en est-il aujourd’hui ? La gendarmerie et l’Intérieur nous ont donné leurs chiffres hier, un millier de postes de gendarmes et 2.440 de policiers doivent être créés en 2016. Pour l’instant, très peu sont opérationnels. parce que les postes sont ouverts mais il faut les recruter, les former et ça prend du temps.

Côté gendarmerie, les centres de formation sont à saturation, les deux tiers seulement des nouvelles recrues sont à l’école, et côté police le concours de gardien de la paix n’a commencé qu’hier, après viendra le temps de la formation.

Qui a été réduite d’ailleurs.

Oui, pour gagner du temps. À sept mois pour les gendarmes et à 10,5 mois pour les policiers au lieu de 12. Ils feront leur stage sur le terrain au printemps prochain pendant la campagne.