Le retour des frondeurs

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Les experts d'Europe 1 est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Axel de Tarlé, Anne Le Gall, Alex Taylor et Alexandre Kara font le point sur l'actualité du jour.

Alexandre Kara, expert politique

Manuel Valls qui croyait s’être débarrassé des frondeurs va devoir de nouveau compter avec eux.

Le retour des frondeurs c’est maintenant puisqu’ils vont se réunir dimanche après-midi et interviendront dans le débat dès dimanche soir à l’occasion des résultats des régionales pour réclamer un changement dans la politique gouvernementale.

Mais que vont-ils réclamer exactement ?

Ils vont proposer ce qu’ils appellent un nouvel agenda politique, ils vont demander un état d’urgence territorial, économique et social et surtout insister pour que l’emploi deviennent une grande cause nationale au même titre que la sécurité.

Pourquoi choisir les régionales pour revenir dans le débat ?

Tout simplement parce qu’il juge que les revers de la gauche dans ses élections signent l’impasse stratégique de la ligne Valls.
Ils veulent un retour à une stratégie d’union de la gauche et surtout ils ne veulent pas laisser le Premier ministre préempter le programme présidentiel.

Les frondeurs avaient perdu du terrain, ont-ils un soutien suffisant pour gêner Manuel Valls ?

La réponse dépendra en partie du résultat de dimanche soir.
Si le Parti socialiste ne sauve pas les meubles comme le gouvernement l’espère, les frondeurs pensent pouvoir compter un soutien suffisant pour obtenir une inflexion politique.
Pour cela, il rappelle la majorité inattendue obtenu par l’amendement Ayrault sur la dégressivité de la CSG et compte aussi sur les victimes colatérales des régionales pour venir grossir leurs rangs.


Anne Le Gall, experte innovation

L'innovation du jour : un voyage Paris New York en voiture.

Paris-New-York par autoroute, c'est le projet d'un proche de Vladimir Poutine qui multiplie les sorties dans la presse en ce moment.
Il s'agirait de rejoindre les États-Unis par la Sibérie en traversant le Detroit de Béring par un pont ou un tunnel de 88 kilomètres de long. Un projet qui mettrait Paris a sept jours de conduite de New-York et qui placerait Moscou au centre du monde. On comprend donc bien l’intérêt des Russes.

Mais c'est un chantier immense !

Certaines routes existent déjà sur les 20.000 kilomètres du tracés donc il n'y a plus "que" 800 kilomètres d'autoroute a construire.
Mais le Vvai défi technique du projet, c'est évidemment la traversée du Détroit de Béring que ce soit par un pont ou un tunnel.
Il faudra tenir compte des risques sismiques et du climat en utilisant par exemple du béton spécial pour que les piles du pont plongées dans la mer résistent a la pression de la glace.

Mais ce serait rentable comme autoroute ?

C'est toute la question, y aura t-il du trafic sur cette autoroute isolée et verglacée de Sibérie ? C'est difficile à croire estime Clive Lamming, historien des transports qui croit davantage en un transsibérien modernisé à grande vitesse pour relier Moscou à New-York en passant aussi par un pont ou un tunnel.

C'est un projet que les Russes imaginent aussi pour 2030.


Axel de Tarlé, expert économie

Ryanair s’apprêterait à desservir l'Aéroport de Roissy-Charles de Gaulle.
Ce serait un nouveau coup dur pour Air France dont Roissy est la "chasse gardée".

Pour le moment, Ryanair dessert l'aéroport de Beauvais situé à 84 kilomètres au nord de Paris. les voyageurs sont obligés de prendre un car pour y aller car il n'est pas accessible en RER.

Selon la Tribune.fr, Ryanair aurait obtenu des des créneaux horaires pour une quinzaine de vols par jour à Roissy Charles de Gaulle.
Ryanair est la compagnie la plus agressive des Low cost avec un billet à moins de 10 euros. La stratégie de montée en gamme de cette compagnie vise une clientèle affaire ce qui va directement heurter Air France.

Le Low cost a augmenté de 28 % et 50 % des vols du marché français correspondent à ces compagnies à bas coûts.
Un véritable choc pour Air France qui déclarait pourtant il y a 10 ans : "Nous n'avons rien à craindre des low-cost, nous ne faisons pas le même métier"
Air France doit donc s'adapter rapidement en cassant ses prix et ses coûts.

Il y a aussi les Compagnies du Golf qui attaquent Air France sur les vols long courrier. Il était d'ailleurs question qu'elles desservent les aéroports de Lyon et Nice.

On en avait parlé au moment de la vente de rafale au Qatar. Si le Qatar nous achetait des rafales, nous laissions Qatar Airways desservir Lyon et Nice en contrepartie.
C'est donc confirmé Qatar Airways va desservir trois fois par semaine les aéroports de Lyon et Nice même si officiellement ça n'a rien à voir avec l'arrivée de Ryanair à Roissy-Charles de Gaulle.

C'est donc une équation très compliquée pour Air France.
On envisage désormais ouvertement la disparition d'Air France ou sa faillite, ce qui serait un choc national car Air France, c'est plus qu'une entreprise.
Air France est un symbole de la France, une part de notre identité, de notre image.