Le couple franco-allemand a explosé lors du sommet de Bruxelles : les experts d'Europe 1 vous informent

  • A
  • A
Les experts d'Europe 1 est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Antonin André, Axel de Tarlé et Anne Le Gall font le point sur l'actualité du jour.

Antonin André, expert politique

Le couple franco-allemand s’est fracassé sur la crise des migrants pourtant François Hollande, lui, parle "de progrès grâce à la coopération franco-allemande".
C’est exactement l’inverse. De sources diplomatiques françaises, l’accord sur le retour des réfugiés en Turquie pour les trier avant de les répartir à nouveau en Europe, la France en a été tenu à l’écart du début à la fin.
Dimanche soir à 19h, le représentant de la France à Bruxelles n’en connaissait pas une ligne. Et quand Angela Merkel, après en avoir réglé les détails avec les Turcs, pose le plan sur la table les diplomates français tombent de leur chaise : "Pour la première fois, dit l’un d’entre eux, Angela Merkel a roulé pour elle, pas pour l’Europe". L’affront est d’autant plus dur à encaisser par la France que cet accord, Angela Merkel ne l’a pas négocié avec ses partenaires européens, elle l’a préparé depuis des mois avec la Turquie, en bi-latérale, avant de l’imposer aux 28.
 
On imagine mal qu’un accord d’une telle ampleur ait pu être préparé sans concertation entre Paris et Berlin ou que Paris n’ait même pas été au courant.

"On a tiré un trait sur la France depuis des mois" voilà ce qu’affirme une source à la chancellerie à Berlin. Depuis précisément le 7 septembre après la déclaration de François Hollande : "la France accueillera 24 000 migrants et organisera une conférence internationale sur le sujet". Le sol s’est dérobé sous les pieds des Allemands : non seulement eux accueillent à ce moment-là 80.000 migrants par semaine mais en plus Paris se pose en médiateur de la crise, en leader d’une conférence internationale sur les migrants.
Depuis cette date, Angela Merkel a tiré un trait sur la France. Son partenaire, elle est allée le chercher en dehors de l’Europe : la Turquie avec des contacts hebdomadaires entre Ankara et Berlin quasi quotidiens pour préparer cet accord.
Il ne faut pas s’y tromper, cette crise des migrants marque une rupture dans le couple franco allemand. Outre-Rhin on parle d’une cassure du "Weltanschauung" de la vision du monde entre les deux pays. Les Allemands ne reconnaissent plus la patrie des droits de l’homme.
 
D’un mot, Angela Merkel peut à elle seule imposer cet accord à la France et à ses 27 partenaires?
 
Angela Merkel a 10 ans d’expérience sur la scène européenne, elle est à la tête de la plus forte puissance économique européenne et elle est populaire de surcroit. Si François Hollande se compare, il risque la déprime.
Selon un sondage paru dans le Spiegel d’hier, à la question "Etes vous satisfait de la politique d’Angela Merkel ?", la réponse est oui à 78% à la CDU son parti chrétien démocrates, 79% de satisfaits chez les Verts, 62% ches les Socialistes du SPD et tenez vous bien 46% de satisfaits à l’extrême gauche. On ne voit pas comment la France pourrait contester son leadership à l’Allemagne.


Axel de Tarlé, expert économie

On assiste à une forte baisse des exportations chinoises avec moins 25 % sur le mois dernier. Cette baisse des exportations n'est pas sans conséquence. Le FMI dit d'ailleurs craindre un "déraillement de l'économie mondiale".

Les exportations baissent pour le 8eme mois d'affilé. Sur le mois de février, elles avaient perdu 25% par rapport au mois de février de l'an dernier.
C'est dramatique, car la Chine est un pays dont l'économie repose en grande partie sur l'exportation, tout le monde travaille pour l'export.

Pourquoi Cette chute ?

cela parait fou mais l'ouvrier chinois est devenu trop cher, lorsque l'on sait que le salaire minimum est de 250 euros (voir 150 euros dans campagne), on ne peut pas considérer qu'il gagne trop.
Égoïstement, on pourrait se réjouir de la baisse des exportations chinoises car cela veut dire moins de concurrence chinoise et que l'on sera moins envahi par la made in China notamment sur les appareils électriques ou mécaniques.
Mais, le problème c'est que la Chine est devenue la seconde économie mondiale voire la première, ça dépend comment on calcule, et donc les difficultés de la Chine créée des désordres planétaires.

Comme la Chine exporte moins, elle se retrouve avec des surproductions d'acier énormes qu'elle brade, d’où les difficultés de l'acier en Europe.
Et puis, comme la Chine ralentit, elle consomme moins de pétrole, moins de matière première, d'où les difficultés des pays producteurs comme le Venezuela, L'Arabie saoudite ou la Russie.

Le FMI craint un déraillement de économie mondiale. La France, elle, aura beaucoup de mal à atteindre les 1,5 %de croissance, le chiffre magique pour faire baisser chômage.


Anne Le Gall, experte innovation

L'innovation c'est une forêt qui va pousser sur la mer dans le port de Rotterdam à partir de la semaine prochaine.

Imaginez des arbres de plusieurs mètres de haut qui flottent tranquillement chacun dans un immense pot de fleur bouée, au milieu du plus grand port d'Europe. C'est ce que les habitants de Rotterdam pourront contempler à partir de mercredi prochain.
Les arbres (une vingtaine) qui formeront cette première forêt flottante du monde, proviennent des parcs de la ville. Ils auraient du être coupés ou déplacés en raison de différents chantiers dans la ville mais au lieu de les détruire une équipe d'artistes a decidé avec des étudiants, de leur donner un nouvel espace de vie, sur la mer, dans le port.

Comment tiennent-ils debout ces arbres ? ils sont arrimés au fond de l 'eau?

ils sont plantés au milieu de grosses bouées rondes qui sont bien évidemment lestées de façon très précise pour que l'arbre tienne debout, malgré les vagues. Ça a quand même demandé trois ans de travail cette affaire car il fallu choisir une espèce d'arbres qui n'ait pas le "mal de mer" et qui supporte d'être en permanence secouée et ballotée, sans perdre leurs feuilles. Il fallait aussi que ces arbres supportent quelques projections d'eau salée et donc c'est une variété d'Orme qui a finalement passé tous les test de navigation et qui a été retenue.

Mais c'est une démarche artistique ou un vrai projet d'urbanisme ? ils vont rester longtemps dans le port ces arbres ?

Le but c'est qu'ils y restent le plus longtemps possible car cette forêt fait partie d’un ensemble de projets de jardins flottants encouragés par la municipalité.
Car Rotterdam n’a pas vraiment le choix, si la ville veut pérenniser ses espaces verts dans le futur, il faut qu'elle compose avec les étendues d'eau qui occupent un tiers de l'agglomération. Comme en plus 80 % de la ville se trouve au-dessous du niveau de la mer, avec la perspective de la montée du niveau des océans, Rotterdam a plutôt intérêt à innover en matière d’aménagement des espaces verts. Jusqu'ici, elle le fait plutôt bien, l'académie d'urbanisme de Londres a élu Rotterdam comme meilleure ville d'Europe en 2015.