Grossesse : éviter le paracétamol

  • A
  • A
L'info santé du jour est une chronique de l'émission Allô Europe 1
Partagez sur :

Prendre du paracétamol lors de la grossesse expose l'enfant à un risque plus élevé de souffrir d'asthme plus tard.

Le doliprane pendant la grossesse n'est pas sans risque.

Pourtant c'est la seule molécule, le paracétamol, qui est autorisée pendant la grossesse, recommandé par exemple en première intention dans le traitement des douleurs, les fièvres et les états grippaux des femmes enceintes. D’après une étude parue dans l’International Journal of Epidemiology, la prise de cette molécule est associée à un risque accru (+13%) d’asthme chez l’enfant exposé in utero. Ces travaux ont été réalisés sur 114 500 enfants et sur leur mère, pour lesquelles la consommation de paracétamol a été soigneusement étudiée au cours de la grossesse. Résultat ? A l’âge de 3 ans, 5,7 % des enfants souffraient d’asthme. A l’âge de 7 ans, ils étaient 5,1 %.

Pour la première fois l'INED, l'Institut national d'etudes démographiques dresse un constat des nouvelles rencontres 2.0

A quelques jours de la saint-Valentin, une étude de l’INED sur les usagers des sites de rencontre comme « meetic », « adopte un mec » ou « tinder » montrent que ce n'est pas sur les sites de rencontres que l'on trouve la personne de sa vie.

Les enfants bilingues ont une plus grande agilité mentale.

L’étude de l’Université de Concordia à Montreal montre que les tous petits qui apprennent deux langues à la fois ont plus de facilités à réaliser des exercices d’agilité mentale et d’attention sélective.

Les chercheurs ont pour cela suivi un groupe de 82 petits canadiens (bilingues franco-anglais) à deux âges de leur vie : à 24 mois, puis sept mois après. Les chercheurs leurs ont fait passé des tests comme par exemple  remplir des grands paniers avec des grands cubes, et des petits paniers avec des petits cubes, puis d’inverser. Les chercheurs arrivent à la conclusion que le fait d’avoir un vocabulaire enrichi, dans les deux langues, aident mieux les enfants à se concentrer, et cela stimule leurs capacités cognitives. D'après les auteurs de l’étude cela s'explique par le fait que des allers-retours constants entre les deux langues imposent une certaine agilité d'esprit aux enfants.

L’obésité des animaux de compagnie inquiète au Royaume-Uni.

Plus de cinq millions de compagnons domestiques sont en surpoids, a averti Mercredi une association de défense des animaux. Chips, plats à emporter et alcool, certains propriétaires ont même avoué leur donner du chocolat, des poisons qui peuvent mettre leur vie en danger. Les chiens, les chats et les lapins sont les premières victimes d'un régime trop gras et trop sucré, s'alarme l'association PDSA. Donc comme pour les êtres humains, l'obésité des animaux peut être enrayée avec un bon régime et de l'exercice.

Le chiffre du jour : à partir de deux canettes de boissons énérgisantes par jour, il y a un risque pour le cœur : palpitations cardiaques et  augmentation du rythme sur des personnes en bonne santé et qui n'ont aucun problème cardiaque. Les gros consommateurs sont particulièrement touchés par la tachycardie par rapport à ceux présentant une consommation jugée normale, à savoir une canette par jour. (Etude australienne)