France : les naissances à la baisse

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'info santé du jour est une chronique de l'émission Allô Europe 1
Partagez sur :

Selon l'Insee, la France connaitrait un fléchissement des courbes de naissance l'an dernier.

A la Une ce matin :
- Une baisse des naissances en France, c'est l'Insee qui publie le bilan démographique de 2015 aujourd'hui.
- Un marqueur pour repérer dès l'âge de 2 ans les risques d'autisme vient d'être découvert par des chercheurs marseillais.
- La publicité présente des risques d'obésité chez les enfants

 
L'Insee a laissé entendre qu'il y avait eu un fléchissement des courbes de naissance l'an dernier.

Depuis plusieurs mois, les spécialistes prévoient un fléchissement de la courbe en ce qui concerne les naissances, même si on aura les chiffres définitifs dans quelques heures, on dispose de quelques données qui permettent de dire que les Français ont fait moins de bébé l'année dernière.

Un marqueur pour repérer l'autisme dès l'âge de deux ans.

Ce serait une question de pli dans le cerveau. Ce sont des chercheurs du CNRS d'Aix-Marseille qui ont identifié un marqueur cérébral spécifique de l'autisme, qui est détectable par IRM et présent dès l'âge de deux ans. Les chercheurs de la Timone se sont basés sur des données récentes en neuro-imagerie. Ces images montrent l'existence d'anomalies dans le plissement du cortex cérébral.
Ils ont comparé trois groupes d'enfants âgés de 2 à 10 ans certains atteints d'autisme et d'autres non.
Puis  ils ont découvert que, dans l'aire de Broca, qui est une région connue pour être impliquée dans le langage et la communication, la profondeur maximale d'un sillon était moins importante chez les enfants atteints d'autisme par rapport à l'autre groupe. Là, ils ont repéré une "anomalie" dans une région du cerveau spécialisée dans le langage et la communication.
La moyenne d'âge de détection de l'autisme est de six ans aujourd’hui.

 
Les aidants sont aussi malades d'Alzheimer.

C'est le message du spot diffusé à partir d’aujourd’hui par  l'association France Alzheimer. Il veut attirer l'attention sur les proches des malades qui ont, eux aussi, besoin de soutien.
Ces proches sont appelés des "aidants", ils accompagnent les malades sept jours sur sept et parfois 24 heures sur 24.
Leur vie est profondément modifiée et ils doivent faire face à de nombreuses difficultés comme le déséquilibre professionnel et sont même parfois contraints d'arrêter de travailler
Il existe aussi une souffrance financière car on estime que 1.000 € par mois restent en moyenne à la charge des personnes malades et de leur famille.
En parallèle, une campagne est lancée sur les réseaux sociaux avec le hashtag #AidonsLesAidants.

 
La publicité favorise le surpoids chez les enfants.

D'après une étude menée par des chercheurs de l'Université de Yale qui confirme que l'exposition à la publicité augmente la prise de poids surtout chez les enfants.
Pour arriver à ces résultats, les chercheurs ont analysé 45 études concernant 3.292 participants au total.
Conclusion : l'exposition aux publicités alimentaires incite à la prise de malbouffe comme les friandises, les biscuits ou les autres mauvais sucres.
D'ailleurs, en France, les députés ont voté une loi il y a quelques jours qui vise à supprimer la publicité pendant les dessins animés en France.


 
Le chiffre du jour : 

100. L'intégralité des actes autour de l'interruption volontaire de grossesse sera remboursée à 100% dès le 1er avril.
La ministre de la Santé Marisol Touraine,  a annoncé que dès le 1er avril, toutes les femmes sans distinctions de ressources ou d'âge pourront être remboursées à 100% lors d'une interruption volontaire de grossesse (IVG).
La prise en charge qui existait auparavant, s'étend désormais aux consultations, aux analyses et aux échographies.