Boire du café permet de prévenir le cancer du côlon

  • A
  • A
L'info santé du jour est une chronique de l'émission Allô Europe 1
Partagez sur :

Une étude américaine montre que la caféine permet de prévenir le cancer du côlon. 

Retrouvez le Journal de la santé sur : http://www.europe1.fr/emissions/le-journal-de-la-sante

A la une de l'actualité santé mardi :

-          La réaction du père de Maxence, le premier enfant à porter une prothèse de main imprimée en 3D

Depuis lundi, le petit Maxence, 6 ans, bénéficie d'une prothèse de main réalisée par un jeune entrepreneur informatique. Maxence est né avec une “agénésie” de la main, c'est-à-dire sans main droite, il est le premier à recevoir ce nouvel équipement. "Il est très content d'avoir eu cette prothèse, elle est comme il se l'imaginait. Il l'a tout de suite mise à son poignet et a joué avec les caméras", a témoigné son père Éric Contegal. "Depuis hier au soir, il est un super-héros. Il sera différent des autres, mais en 'plus'. Il aura un plus que personne n'a à l’école, personne en vacances. […]Ce sera le Super Max", a-t-il poursuivi.

-          La Côte d'Ivoire promet de dédommager les exploitations touchées par la grippe aviaire

Lundi, on apprenait qu'un nouveau cas de grippe aviaire avait été détecté dans la région d'Abidjan, la capitale de la Côte d'Ivoire. Le gouvernement ivoirien a annoncé qu'il allait dédommager les fermes agricoles où le virus H5N1 a été repéré.

-          Boire régulièrement du café permettrait de lutter contre le cancer du côlon

Dans la revue médicale américaine, Journal of Clinical Oncology (en anglais), une étude réalisée sur près de mille patients, tous atteints d'un cancer colorectal au stade 3, a montré que la caféine (au moins quatre tasses de café tous les jours, soit environ 460 milligrammes de caféine) aurait un effet positif sur la maladie. Ce composant majeur du café réduirait de 42% le risque d'une réapparition du cancer et de 33% celui de décéder de toute autre cause.

Le chiffre du jour : 2

Lambres-lez-Douai - Deux jumelles originaires du Nord-Pas-de-Calais, Gwendoline et Mélanie, ont donné naissance à leur premier enfant à seulement douze heures d'intervalle et dans la même clinique. Pour l'une des sages-femmes de la clinique Saint-Amé, "Il y a un lien inexplicable entre les jumeaux. Le fait que Gwendoline ait accouché a déclenché le travail de sa sœur".