Les recettes pompettes : émission bidonnée et ivresse simulée

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

L'émission les recettes pompettes ne donneraient pas autant d'alcool que prévu à ses invités puisque Stéphane Bern a avoué avoir bu seulement deux verres avant de passer à l'eau.

Le fait média du jour, c’est Les recettes pompettes, une nouvelle émission qui débarque dans les prochains jours sur internet où l’animateur et son invité cuisinent en buvant de l’alcool. Depuis plusieurs jours, elle déclenche la polémique sauf que cette émission serait totalement bidonnée.

D’abord, expliquez-nous d’où vient ce concept.

Les Recette pompettes, c’est le nom de ce programme, ont été créé au Québec. Là-bas, elles sont diffusées depuis le mois de février l’année dernière, sur la chaîne V. Chaque semaine, l’animateur reçoit un invité pour préparer un plat. On a pu y voir le réalisateur Xavier Dolan cuisiner un pâté chinois au canard, ou encore l’humoriste Stéphane Rousseau mitonner un magret de canard aux prunes et au porto.
Mais l’originalité de cette émission, elle tient dans son slogan : "Faire à manger, boire de l’alcool".

Les recettes pompettes, c’est un croisement entre La cuisine des Mousquetaires de Maïté pour le côté recettes et de Fréquenstar pour le face-à-face intime avec une personnalité, mais le tout sous l’emprise de l’alcool, puisque l’animateur et son invité boivent une multitude de verres d’alcool blanc tout en cuisinant.
Un concept qui arrive en France mercredi prochain, à 18h00, exclusivement sur Internet, sur YouTube. Il sera présenté par Monsieur Poulpe, passé notamment par Canal+.
Depuis quelques jours, une bande-annonce circule sur le Net : on y voit le premier invité de la version française, l’animateur Stéphane Bern tenter de casser les pattes d’un tourteau avec une pince monseigneur, visiblement très éméché.

Sauf que voilà, hier on apprenait que cette ivresse n’était pas si authentique que ça.

Hier soir, dans Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna débattait du sujet avec ses chroniqueurs et notamment avec Isabelle Morini-Bosc qui a dévoilé des informations plutôt étonnantes sur le tournage de l’émission.
A en croire la chroniqueuse, Stéphane Bern n’était donc pas du tout ivre. Il aurait fait semblant de l’être. Une version d’ailleurs confirmée par le principal intéressé. Hier, le Petit Journal de Canal+ se penchait lui aussi sur cette nouvelle émission et a rencontré Stéphane Bern.
"Joyeux", certes… Mais "ivre", certainement pas !
Le principe même de ces Recettes pompettes semble donc déjà en train de tituber.

Pas certain que ces révélations soient suffisantes pour éteindre la polémique que soulève le concept.

Avant même d’arriver sur nos écrans d’ordinateurs, Les recettes pompettes» ne font pas rire tout le monde. Certaines associations sont déjà ivres de rage contre un programme qui, selon elles, est une incitation pure et simple à boire de l’alcool.
C’est le cas de l’ANPAA, l’Association nationale de prévention en alcoologie et en addictologie, qui est montée au créneau en début de semaine, elle dénonçait une émission "stupide et désolante" et "qui encouragera les jeunes à imiter ceux qu’ils voient à l’image dans des conduites dangereuses et avilissantes".

Des critiques qui n’empêcheront pas le programme d’être disponible sur internet, mercredi prochain. Une manière de contourner la Loi Evin qui rendrait impossible la diffusion d’une telle émission sur une chaîne de télévision.