Franceinfo : l'heure est déjà au bilan

  • A
  • A
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct
Partagez sur :

Franceinfo, la chaîne d'information du service public, prépare déjà des ajustements de sa grille, deux mois seulement après son lancement.

Franceinfo prépare déjà une relance de sa grille de programmes, deux mois seulement après son lancement.

Objectif : plus de clarté. La principale faiblesse identifiée par les responsables de la chaîne, c’est le manque de lisibilité de la grille. Telle qu'elle se présente aujourd'hui, elle est composée d'une multitude de séquences, souvent sans voix off, c'est même devenue la marque de fabrique de Franceinfo. Sauf que parfois, le téléspectateur a un peu le sentiment de manquer de repères.

L'antenne a bien quelques marqueurs forts, comme l'interview politique de Jean-Michel Aphatie, le matin. Mais le reste est assez confus dans l'esprit du téléspectateur qui a déjà trois chaînes d'info à portée de zappette : BFM TV, iTELE et LCI. Selon Le Figaro, cette nouvelle grille de programmes sera mise à l'antenne dans les prochaines semaines, à la fin du mois de novembre.

Les mêmes fondamentaux. Concrètement, quels changement seront visibles à l'antenne ? Il s'agira plutôt d'une "évolution substantielle" que d'une révolution. Ces changements passeront par exemple par la suppression de deux rappels des titres, à 10 et à 40 de chaque heure. Des flashs élaborés par les équipes de Radio France.

En revanche, pas question de se défaire de l'identité de la chaîne prônée à son lancement. Pour "exister" parmi la concurrence, Franceinfo annonçait qu'elle voulait rompre avec le rythme frénétique des chaînes info. Moins d'hystérie, plus de recul, plus d'analyse : les fondamentaux resteront les mêmes.

A France Télévisions, on espère que cette relance permettra d'atteindre des niveaux d'audience un peu plus élevés. Pour l'heure, Franceinfo rassemble 0,2% de parts d’audience. C'est encore très loin des 2,3% de BFM TV, loin aussi d'iTELE qui fait trois fois plus d'audience, ou de LCI qui en fait le double.

Le numérique, une réussite. Deux mois seulement après son lancement, Franceinfo a tout de même un motif de satisfaction. À son lancement, la chaîne ne se présentait pas comme une chaîne de télévision, mais comme une offre multisupport d'information, destinée à un public jeune, ultra-connecté. Sur la forme, avant d'être une chaîne classique, elle voulait donc être une offre mobile, conçue d'abord pour les smartphones ou les tablettes.

De ce point de vue, c’est une réussite. Sur internet, la nouvelle Franceinfo est performante. Aujourd'hui, c'est un total d'1,3 million de visiteurs uniques qui se rendent chaque jour sur le site, un chiffre en hausse de 10% par rapport à celui qu’atteignaient les deux entités qui la composent, les anciens francetvinfo et franceinfo.fr. Cela en fait le quatrième site d'information le plus consulté en France.