Frais d'itinérance : l'utilisation de votre mobile sera désormais gratuite en Europe

  • A
  • A
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

À partir du 15 juin, il n'existera plus aucune surtaxe si vous utilisez votre téléphone depuis un autre pays de l'Union européenne.

  • Dans trois jours, jeudi 15 juin, on pourra utiliser gratuitement son téléphone mobile partout en Europe.

C’est la fin du roaming, la suppression de la surtaxe quand vous utilisiez votre mobile à l’étranger.
90% des gens coupent d’ailleurs leur mobile à l’étranger.

C’est désormais fini puisqu’à partir du 15 juin, ce sera inclus dans votre forfait partout en Europe, y compris au Royaume-Uni.
Attention néanmoins, ça ne fonctionne pas hors de l’Union européenne. Donc aux États-Unis, en Tunisie ou au Maroc, ça reste payant.

En déplacement au sein de l’Union Européenne, un client mobile pouvait débourser au maximum cinq centimes d’euros la minute pour les appels vocaux, deux centimes d’euros par SMS.
Sur les plages d’Espagne ou de Grèce, vous pourrez envoyer des SMS illimités ou téléphoner gratuitement, ce sera inclus dans votre forfait.

  • Ça marche aussi si je vais sur Internet ? C'est gratuit ?

Consulter votre compte en banque sur une plage des Baléares ou en Norvège ainsi que télécharger une vidéo, sera également inclus dans votre forfait.
Il s’agit d’une décision populaire, imposée par Bruxelles, pour les consommateurs.
Elle est moins populaire chez les opérateurs pour qui la surtaxe représentait 1 à 2% des recettes.
Orange, Bouygues et Free ont d’ailleurs déjà anticipé la mesure et ne facturent plus en Europe. Seul SFR aura profité de cette manne jusqu'au bout.

  • Mais attention, il y a un piège !

Il n’y a aucun surcoût que si vous utilisez votre mobile à l'étranger. Si en France, vous appelez une amie italienne qui est à Rome, l’appel vers l’étranger est considéré comme "hors forfait" et donc payant.
Il y a donc un paradoxe puisque c’est moins cher d'appeler son amie italienne depuis l'Espagne ou la Pologne, que depuis la France.
C’est là toute la beauté des réglementations européennes.

Mais, saluons, cette décision sympathique de L’Union européenne qui a cherché à se rendre sympathique auprès des consommateurs, et qui y réussit.