Kindy : la société qui a le moral dans les chaussettes

  • A
  • A
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

La maison mère de Kindy a été placée en procédure de sauvegarde et a désormais six mois pour redresser son entreprise.

Mauvaise nouvelle ce matin : le fabricant des chaussettes kindy est en grande difficulté.

La maison mère de Kindy, créée en 1863, qui fait des chaussettes sous les marques Kindy, Achille, Coq sportif et des chaussures pour enfants notamment sous la marque GBB a été placée hier en procédure de sauvegarde. Les dirigeants ont six mois pour trouver une solution alors que ça fait des mois déjà qu'ils cherchent sans succès des repreneurs ou des investisseurs.

Alors pourquoi ça va si mal ?

Ils ont aussi perdu la licence DIM en 2014 et ça leur a fait mal et surtout sur le marché de la chaussette Kindy a raté de nombreux virages. Ils n'ont pas cru par exemple à la mini chaussette qui ne se voit pas quand vous mettez des tennis. Et puis ils n'ont pas su évoluer, Kindy est distribué uniquement en grande surface mais problème on achète de moins en moins nos chaussettes dans les supermarchés. Et puis surtout Kindy et toutes ses marques font un peu tout. C'est à dire de la chaussette normale, de la chaussette made in France, un peu de chaussette mode, un peu de chaussette sport, un peu de chaussette randonnées etc. Mais le problème quand on fait tout, c'est que c'est compliqué de tout faire bien. Du coup, le groupe s'est fait doubler sur tous ses marchés. Il est complétement pris en sandwich par ses concurrents et notamment par les marques de distributeurs ou les paquets de chaussettes sans marques à bas coût sur l'entrée de gamme, par bleue foret qui a misé à fond sur le made in France ou par des petites marques qui cartonnent sur la chaussette mode.

Et comment le groupe compte se relever ?

Il va falloir faire la révolution ! La nouvelle patronne qui est là depuis 10 mois, et qui parle avec passion du marché de la chaussette, le reconnait il faut se recentrer et avoir un groupe qui ne fait pas de la chaussette et de la chaussure pour enfant car ça n'a rien à voir. Se recentrer ça veut dire quoi ? Ça veut dire faire ce qui marche et le faire bien comme le made in France. Aujourd’hui, kindy produit seulement 5% de ses chaussettes en France, elle veut passer à 10%. Et puis Kindy veut développer de nouveaux marchés, aller à fond sur les chaussettes médicales par exemple, se développer à l'international ! mais pour cela le groupe a besoin de temps et d'argent. Et pour le moment il n'y a ni l'un ni l'autre, mais la direction en est convaincu, ça va être dur mais elle va y arriver.