Grèce : des cours d'autodéfense pour les agents du fisc

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Suite aux nombreuses agressions des agents du fisc, le gouvernement grec a décidé de leur payer des cours d'autodéfense.

Les agents du fisc grecs prennent des cours d'autodéfense.

Les agents du fisc ont débarqué pas bateau sur les îles et ils sont été pris à parti physiquement par les commerçants à leur arrivée. À tel point, qu'ils ont dû faire demi-tour et rentrer chez eux.
Le phénomène a pris une telle ampleur que le gouvernement a décidé de leur payer des cours d'autodéfense (avec le concours dit-on d'un ancien champion de Lutte, aujourd'hui employé du ministère).

C'est Le Figaro qui rapporte cette anecdote savoureuse ce matin. Une information très révélatrice de ce problème que l'on appelle le "consentement à l'impôt".
La Grèce a relevé la TVA à 23% sur les îles, à la demande du FMI.
Résultat, bien souvent, on assiste à de la fraude.

À titre de comparaison, on note la docilité des contribuables et des chefs d’entreprise en France.
L’État arrive à collecter 1.000 milliards d'impôts et de taxes. Le taux de prélèvement obligatoire est de 44%.

Encore que le consentement à l'impôt s'érode sous l'effet des hausses d'impôts au tournant des années 2010 et avec le disfonctionnement du RSI chez les commerçants.
On assiste à une véritable exaspération suite aux nombreux bugs et le consentement à l’impôt est de plus en plus fragile.

C’est pour cela qu'Emmanuel Macron prend beaucoup de précautions concernant le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu qui doit être mis en place le 1er janvier 2018. Il existe un énorme risque de bug.
Emmanuel Macron veut effectuer des test avant de généraliser cette réforme qui serait donc repoussée.
Il veut éviter des bugs et la colère des contribuables avec des agents du fisc, pris à parti, et qui devraient eux-aussi prendre des cours d'auto-défense.