Évasion fiscale : les grandes banques habituées des paradis fiscaux

  • A
  • A
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Selon l’ONG britannique OXfam, les grandes banques réalisent le quart de leurs profits dans les paradis fiscaux.

Les grandes banques réalisent le quart de leurs profits dans les paradis fiscaux.
La lutte contre l'évasion fiscale est donc loin d'être terminée !

C’est l’ONG britannique OXfam qui est à l'origine de cette étude.
Les 20 plus grandes banques européennes réalisent 26% de leur profits (soit 25 Milliards d'euros) dans les paradis fiscaux, alors qu'elles n'y réalisent que 12% de leur activité et n'y emploient que 7% de leur salarié.
Dans certains pays, alors qu’elles n’y ont aucun salarié, les grandes banques réalisent jusqu’à 620 millions de bénéfice.

Oxfam a une vision assez large des paradis fiscaux puisqu'elle y inclue les pays qui ont un faible taux d'imposition comme l'Irlande.
Les pays préférés selon Oxfam sont le Luxembourg et l’Irlande.

L’Irlande où cinq banques dont la Société Générale affichent une rentabilité à plus de 100%, soir un bénéfice supérieur à son chiffre d’affaire.

Il s’agit d’un phénomène mondial puisque selon une étude de l'Université des Nation Unies, tous les pays sont touchés par l’évasion fiscale qui représente 500 milliards de dollars au niveau mondial, pour les grandes multinationales. Y compris des pays pauvres comme le Pakistan ou l’Indonésie.
En Tête de l’évasion fiscale, on trouve les États-Unis suivis par la Chine, le Japon, l’Inde, l’Argentine ou la France.

Pour dénoncer les méfaits de l'optimisation fiscale, Jean-Luc Mélenchon a tenu une conférence de presse samedi dans un MC Do qui est épinglé avec le système des licences. Chaque restaurant doit payer une redevance à la maison mère au Luxembourg et qui minimise ainsi les impôts à payer en France.
Les candidats comptent beaucoup sur la lutte contre l'évasion fiscale pour financer leur promesse.