États-Unis : Areva empêtré dans le scandale Uramin

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

LE FBI américain serait en train d'enquêter sur les pratiques du groupe français et notamment sur le rachat de la société Uramin.

Nouvelle Tuile pour Aréva, le champion français du nucléaire.
LE FBI américain serait en train d'enquêter sur les pratiques du groupe français.

Areva, depuis plusieurs années, est empêtré dans le scandale Uramin. Une société canadienne qui exploitait des gisements d'uranium, très prometteur en Namibie.
Areva rachète très cher cette entreprise en en 2007 pour 1,8 milliard d’euros dans des conditions discutable. Il n’y a pas ou peu de gisements et cela génère plusieurs milliards de pertes. Ce rachat est en partie responsable de la déconfiture d’Areva et plusieurs procédures sont en cour.

Selon, le JDD, un enquéteur français, trouvant visiblement que ça n'allait pas assez vite, aurait demandé à la justice américaine d'enquêter sur cette affaire Uramin, même si cette affaire ne se passe pas aux USA.

L'enquêteur dit avoir pu "prouver que le dossier Uramin, était éligible à la loi anti-corruption américaine".
"Cette loi, dit-il, a l'avantage de s'aplliquer hors des frontières des E.U et de poursuivre les présumés coupables où qi'ils se cachent".

Et voilà comment Areva, se retrouverait avec FBI sur le dos (conditionnelle, car Areva dit tomber des nues, et ne pas avoir connaissance de ces poursuites américaines).

Cette affaire, souligne, le caractère plus que discutable de l'extra-territorialité de la Justice Américaine, qui peut se saisir d'une affaire, même si les parties prenantes ne sont pas américaines, que ca ne se passe pas aux États-Unis.
L'Amérique s'estime concernée dès lors que vous utilisez le dollar, que vous êtes cotés aux États-Unis ou que vous y avez une filiale comme la BNP ou Alstom.
Ce scandale complique les affaires d'Areva qui a besoin de trouver 4,5 milliards pour se remettre à flot.