Une vieille station spatiale chinoise tombe lentement vers la Terre

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

La vieille station spatiale chinoise Tiangong-1 n'est plus sous contrôle et des morceaux de plusieurs centaines de kilos pourraient atteindre la Terre... sans savoir où.

On va voir comment éviter de se prendre un morceau de vieux satellite sur la tête.

La Chine a perdu le contrôle de sa vieille station spatiale. Depuis, elle chute lentement vers la terre. On la surveille de près pour éviter qu’un morceau nous tombe sur la tête.

Et cela pourrait être un gros morceau parce que la station pèse plus de huit tonnes !

Alors, bien sûr, une grosse partie va brûler et partir en fumée lors son entrée dans l’atmosphère. Mais des morceaux de plusieurs centaines de kilos pourraient quand même atteindre la Terre.

L’impact devrait avoir lieu d’ici deux à trois mois. Sauf que personne ne sait où précisément. On aura les premières estimations quatre à cinq jours avant. Ce qui laissera assez de temps pour réagir.

Comment on peut perdre le contrôle d’une station spatiale ou d’un satellite ?

C’est assez fréquent : perte de communication, panne ou tout simplement parce qu’elle arrive en fin de vie. C’est ce qui s’est passé pour la station chinoise.

En général, l’engin reste à errer en orbite. Mais il peut finir par retomber sur terre. Et justement, pour éviter qu’il retombe n’importe où, les agences spatiales s’obligent maintenant à tout faire pour contrôler la chute.

En fait, l’engin est redirigé vers un point bien précis au milieu de l’océan pacifique, à des milliers de kilomètres de la moindre île et de la moindre côte. Un endroit que l’on appelle maintenant le cimetière des satellites. C’est là, par exemple, où a été crashée la station MIR.

Mais la station chinoise n’ ira pas. Elle peut donc faire des dégâts ?

Oui, mais ce serait vraiment un coup de malchance.

On le rappelle, plus de 70% de la surface de la Terre est couverte d’eau. Donc elle a plus de chance de tomber dans la mer. Quand bien même elle tomberait sur un continent, il faudrait encore que ce soit sur les 2% de terres peuplées. Donc finalement, il y a peu de risques.

Pourtant, une femme a déjà été touchée par un petit débris spatial. Elle n’avait pas été blessée. Mais ça aurait pu être beaucoup plus grave. Donc personne ne veut prendre de risques. Alors on fait des calculs, on surveille.

Il y a même un site web pour savoir à tout moment où se trouve la station chinoise.

Pour plus de détails, cliquez ici.