Une application qui fait les devoirs à la place des élèves

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

C’était la rentrée lundi et les élèves commencent à avoir des devoirs. Mais (heureusement), il existe une application qui les fait à leur place, le genre d'application dont on a rêvé quand on était étudiant. On prend en photo une question de ses devoirs, par exemple "résoudre l’équation 12x2+3x-7=32", et non seulement le programme va donner la bonne réponse, mais en plus, il va détailler toutes les étapes pour la trouver : d’abord factoriser, appliquer la formule b2-4ac, simplifier… Tout cela exactement comme quand le professeur corrige.

Mieux, il est aussi capable de résoudre les problèmes de baignoire, celle qui se remplit à 42 mm3 par minute, mais qui fuit et où il faut trouver l’âge du capitaine. Il suffit de prendre l'énoncé en photo, le programme fait de la reconnaissance d’image et donne toutes les étapes pour résoudre le problème.

Et ça fonctionne aussi pour l’histoire-géo, la physique et la biologie. Ça s'appelle Socratic, c’est gratuit et redoutablement efficace.

Oui, mais c'est de la triche, une application pour les cancres...

Ce n’est pas du tout comme cela qu’ils se voient. Ils se considèrent plutôt comme "une aide aux devoirs". Parce qu’en plus de la réponse et des étapes pour la trouver, ils rappellent les notions utilisées, donnent des astuces et même des vidéos de cours entiers sur le même thème (ce que l’on appelle les Mooc). Leur objectif est donc de servir d’outil de révision quand on est scolarisé ou d’outil d’apprentissage quand on se débrouille tout seul.

Mais évidemment, certains vont l’utiliser pour tricher sur leurs devoirs. Or il est plus compliqué d’interdire le smartphone à la maison.

Mais ça marche pour toutes les matières ? Même le Français et la Philo ?

Presque… Il faut préciser que l’application est américaine et qu’elle est assez récente donc tout n’est pas encore traduit en français. Pour les maths et la physique, il n’y a pas trop de problèmes. Mais pour les sciences humaines, mieux vaut avoir un énoncé en anglais. Sinon, elle se contente de faire des recherches sur des sites comme DigiSchool ou Yahoo Questions/réponses. Elle n'est pas non plus capable de donner un plan de dissertation par exemple, mais cela ne saurait tarder.

Donc attention mesdames et messieurs les professeurs. Vous savez prendre en compte les calculatrices quand vous donnez des devoirs. Bientôt, il faudra aussi prendre en compte toutes ces applications sur smartphone.