Un sac plastique qu'il est recommandé de jeter dans la nature

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

On dit que les sacs plastiques sont un fléau pour l’environnement. Mais maintenant, il existe des sacs qui font pousser des légumes quand on les jette. Il s'agit du premier sac en plastique qu’il est recommandé de jeter dans la nature !
Evidemment, il n’est pas en plastique à base d’hydrocarbures mais à base de maïs, donc entièrement biodégradable et surtout compostable. Ses inventeurs ont eu la bonne idée d’incorporer de petites graines de plantes ou de légumes à la surface du sac. Donc si on le met en terre, au bout de quelques jours, on verra pousser des plants de tomates, des fleurs, des fraises ou même un poirier. Une super idée que l'on doit à deux entreprises germaniques : Cheil et Naku.

On les trouve déjà quelque part ces sacs ?
Oui, les deux entreprises ont réussi à convaincre une chaîne de supermarchés allemande du côté de Francfort. Mais en France, personne n'est intéressé pour le moment. C’est dommage, car l’idée est également de sensibiliser le public au compostage des déchets alimentaires. Il y a de plus en plus de poubelles à compost dans les villes, mais elles ne sont pas très utilisées.
Là, on encourage à jeter ses épluchures et ses restes dans ce sac avant de l’enterrer. Du coup, on fait du terreau et de l’engrais pour les tomates qui vont pousser. Cette innovation donne donc une dimension ludique au débat entre les sacs compostables et les sacs biodégradables.

Quel débat ?
Vous savez que depuis janvier 2016, tous les sacs de supermarchés sont biodégradables. Pourtant, ça ne veut pas dire que l’on peut les jeter comme cela dans la nature. Même si ces nouveaux sacs ne mettent plus des siècles à se décomposer, certains prennent quand même jusqu'à deux ans avant de disparaître. Ils ont donc largement le temps d’intoxiquer les poissons. En fait, il n’y a que les sacs compostables qui se dégradent en quelques semaines.
Aujourd’hui, on a du mal à faire la différence. Demain, on saura que s’il y a des petites graines, on peut les enterrer, faire du terreau. Et s’il n’y en a pas, il ne faudra surtout pas les laisser traîner dans la nature, la poubelle sera obligatoire… Mais une poubelle de quelle couleur ? Verte ou jaune ?