Transformer l'herbe en carburant pour avions

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

L’innovation, Anicet Mbida bonjour !

On a trouvé une nouvelle source de carburant, et elle est particulièrement abondante.

 

Oui, on la piétine, on s’allonge dessus, on la coupe à la tondeuse c’est évidemment l’herbe, la pelouse, le gazon. Jusqu’ici, on n’en faisait pas grand-chose. Juste du fourrage pour les animaux. Mais des chercheurs de l’Université de Ghent en Belgique ont trouvé un moyen très simple de la transformer en carburant pour avion.

 On faisait déjà des biocarburants avec du maïs ou des betteraves. Mais là, cela change tout puisque de l’herbe, on en trouve absolument partout.

 

Oui, mais vous parlez de carburant pour avion, ce n’est pas un peu limité ?

 

En fait, ils auraient pu raffiner un peu plus et faire d’autres carburants, par exemple, du super ou du diesel. Mais cela aurait été plus long, plus cher et aurait demandé plus d’énergie. Donc ils se sont volontairement arrêtés sur du carburant pour avion parce que c’est qu’il y avait de plus simple.

Il s’agit quand même d’une grande avancée. Il faut savoir qu’aujourd’hui 30% du coût d’un vol commercial, c’est le carburant ; autant que le personnel. Or ce coût a explosé ces 30 dernières années.

Donc un biocarburant, moins cher, sera non seulement bon pour la planète, mais il pourrait aussi baisser le prix du billet.

Et il arrivera quand ce carburant à l’herbe ?

Le processus est encore jeune. Il sort tout juste des labos. Et il faudra encore créer toute une filière. Mais d’ici trois ou quatre ans, si tout se passe bien, ce carburant pourra être disponible à grande échelle. Et là, je pense qu’on regardera les tondeuses d’une autre manière.