Soins dentaires : des casques de réalité virtuelle pour remplacer les anesthésies

  • A
  • A
Innovation est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Les casques de réalité virtuelle pourront être utilisés comme anesthésiant chez le dentiste.

Parce qu’une anesthésie locale c’est bien, mais cela ne rend pas moins nerveux et cela n’enlève pas l’appréhension. Surtout quand le dentiste arrive avec ses engins de torture.

D’où l’idée de détourner l’attention du patient et de faire en sorte qu’il se détende, en lui mettant un masque avec un écran qui va le projeter dans un monde virtuel.

C’est ce qu’ont fait des scientifiques de l’université de Plymouth en Angleterre. Ils ont fait essayer plusieurs types d’images et de vidéos pendant que l’on arrachait une dent ou que l’on soignait une carie. Et ce sont des paysages côtiers qui se sont montrés les plus efficaces.

Plus efficace, ça veut dire qu’on ne ressent plus aucune douleur ?

Oui ! Évidemment, il ne faut pas que le dentiste touche le nerf par accident.

Mais si tout se passe bien, ceux qui ont vu les images de bord de mer disent n’avoir ressenti aucune douleur. Alors que ceux à qui l’on a montré des images de ville, de campagne ou pas d’images du tout, gardaient un plus mauvais souvenir.

Mais si le dentiste dit "ouvrez la bouche plus grand", ça casse l’effet non ?

C’est pour cela qu’ils veulent aller beaucoup plus loin et trouver des images qui, cette fois, vont pousser à garder la bouche ouverte.

Quand on dort, on est parfois tellement loin, que l’on a la mâchoire qui tombe avec la bave sur le côté. C’est cet effet qu’ils essaient de reproduire avec un casque de réalité virtuelle.

Ce serait comme une anesthésie générale, mais on dormirait éveillé, hypnotisé. Du coup, on ressentirait encore moins les piqûres, les prises de sang ou la fraise du dentiste.

Pour plus de détails, cliquez ici.