Mer du Nord : une centrale électrique géante pour 80 millions d'Européens

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Un projet colossal ce matin : on veut construire une île artificielle en mer du Nord qui fera office de centrale électrique paneuropéenne.

Une centrale électrique géante partagée par tous les pays qui donnent sur la mer du Nord, qui alimentera donc l’Angleterre, le Danemark, la Norvège, l’Allemagne, les Pays-Bas et la Belgique.

Ce sera une centrale à la fois éolienne et solaire donc qui produit uniquement de l’énergie renouvelable et qui la renvoie aux différents pays partenaires par des câbles sous-marins.

On parle de 80 millions d’Européens potentiellement servis.

Est-ce un projet de l’Union Européenne ?

Non, c’est une initiative indépendante de plusieurs pays (Danemark, Pays-Bas et Allemagne notamment). Mais on peut dire que c’est Bruxelles qui les a poussés à agir avec les objectifs de réduction des émissions CO2.

Pour les atteindre, chaque pays doit trouver de nouvelles sources d’énergies renouvelables, ce qui n’est pas évident quand les champs d’éoliennes ou de panneaux solaires remplacent des terres agricoles ou des terrains constructibles.

D’où l’idée de mutualiser les coûts et de créer une centrale géante en pleine mer.

Quand sera-t-elle opérationnelle ?

En principe, en 2050, on est donc sur le très long terme.

C’est projet pharaonique : une île artificielle de presque sept kilomètres carrés, entourée de centaines d’éoliennes, ça ne se construit pas du jour au lendemain.

Mais c’est un bel exemple de coopération européenne.

Pour plus de détails, cliquez ici.