Les routes solaires : la fausse bonne idée !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

On a beaucoup parlé de la route solaire installée dans l’Orne fin 2016. On avait plutôt l’impression que c’était une bonne idée. Mais finalement, les chiffres ne sont pas très bons.

Pas du tout même. Placer des panneaux solaires à plat, sur la route, avec toutes les saletés et les camions qui roulent dessus, cela les rend 60% moins efficaces que les panneaux classiques, placés en hauteur sans ombre et parfaitement inclinés par rapport au soleil.
On s’attendait à une perte de rendement, mais pas aussi élevée. 60% c’est énorme !

Mais la technologie va s’améliorer. Les résultats deviendront meilleurs.

C’est sûr, mais il y aura toujours beaucoup de perte. Tout simplement, parce que les panneaux solaires n’aiment pas l’ombre. Il suffit de les couvrir de 5% pour qu’ils perdent la moitié de leur efficacité.
Enfin, on va également avoir du mal à baisser les prix. Aujourd’hui, le prix du kilowatt-heure d’une route solaire est cent fois plus élevé que celui d’une centrale solaire classique. Donc on commence à se dire que c’était peut-être une fausse bonne idée, de mettre des panneaux solaires sur la route.
Désormais, on pense plutôt les mettre sur des pergolas au-dessus des parkings, sur le terre-plein central des autoroutes ou au-dessus des pistes cyclables. Ce serait plus efficace, moins cher et en plus, ça nous ferait un peu d’ombre.