Embouchure des fleuves : une énergie dormante 100% renouvelable

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

On connait l’énergie solaire et l’énergie éolienne, on vient de découvrir une toute nouvelle source d’énergie 100% renouvelable qui se trouve à l’embouchure de tous les fleuves.

C’est même une sorte de pile naturelle.

Quand un fleuve se déverse dans la mer, qu’est-ce qu’il se passe ? L’eau douce se mélange à de l’eau salée ? Cette différence de concentration en sel est capable de générer de l’électricité, exactement comme dans une pile ou une batterie.

Des chercheurs de l’université de Pennsylvanie aux États-Unis annoncent avoir trouvé une technique pour récupérer cette énergie dormante.

C’est étonnant, personne n’y avait pensé avant ?

Si ! Tous les scientifiques savaient que c’était possible. Même le capitaine Nemo, dans 20.000 lieux sous les mers, y avait pensé.

Mais jusqu’ici, la quantité d’énergie récupérée était tellement ridicule que cela n’avait aucun intérêt.

Mais avec cette nouvelle technique, on a des rendements qui changent complètement la donne. On peut donc vraiment imaginer une exploitation à grande échelle.

D’autant qu’à la différence de l’éolien ou du solaire, il s’agit d’une énergie permanente. On n’est pas tributaire de la météo. Un fleuve ne s’arrête jamais de couler.

Ça ne va pas poser des problèmes écologiques ? Les saumons, par exemple, est-ce qu’ils pourront remonter les rivières ?

Ce n’est pas un barrage. Ça ne bouche pas complètement l’estuaire ou l’embouchure. Mais cela fait partie, c’est vrai, des points à valider lors des tests en grandeur nature.

En tout cas, les chercheurs sont enthousiastes. D’après leurs calculs, on pourrait répondre à 40% des besoins énergétiques de la planète rien qu’en exploitant l’embouchure des fleuves.