Des panneaux solaires qui fonctionnent même la nuit et par mauvais temps

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Ce vendredi, on innove avec des panneaux solaires qui fonctionnent même la nuit et par mauvais temps.

On va bientôt avoir des centrales solaires qui fonctionnent jour et nuit, même par mauvais temps. Comment c’est possible ?

Tout simplement en installant les panneaux solaires dans l’espace. Du coup, il n’y aura pas d’ombre, pas de nuages, pas d’atmosphère. Mais un soleil qui donne, tout le temps, sa puissance énergétique maximale.

Vous savez que les satellites utilisent depuis longtemps des panneaux solaires comme source d’énergie. L’idée consiste donc à mettre sur orbite un satellite "centrale électrique", de l’équiper d’immenses panneaux solaires et de renvoyer toute l’énergie récupérée vers la terre.

Mais comment on la renvoie vers la terre cette énergie ?

Il y a deux solutions : soit on la transmet par micro-ondes (un faisceau d’ondes radio), soit on utilise un laser. Dans tous les cas, il y a une station au sol qui récupère le signal et le convertit en électricité.

Cela presque cinquante ans que l’on a posé les bases de ce concept. Techniquement, c’est parfaitement réalisable. Mais jusqu’ici, toutes les études ont montré que cela revenait beaucoup trop cher.

Sauf qu’aujourd’hui, le coût de l’envoi d’un satellite a été divisé par deux, alors que le rendement des panneaux solaires, lui, a presque doublé.

Donc le Japon, la Chine et la Russie ont tous lancé dans des programmes test. Quant aux États-Unis, le solaire en orbite y est devenu stratégique. Beaucoup y voient désormais une alternative et un pied de nez aux accords de Paris.

Quelle serait la puissance typique d’une de ces centrales ?

Avec un kilomètre de panneaux solaires, on parle d’une puissance de 1 GW. Donc l’équivalent d’un réacteur nucléaire. Or pour faire la même chose avec des panneaux au sol, il faudrait une surface de plus de 20 Km².

C’est aussi cela l’intérêt de mettre les panneaux solaires dans l’espace. Non seulement ils produiront la nuit et par mauvais temps, mais en plus, ils occuperont moins de place.