Des fleurs robotisées qui facilitent le travail des abeilles pour polliniser les espèces en danger

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Bonjour Anicet Mbida. De l’innovation horticole ce matin. Avec des fleurs robotisées qui aguichent les abeilles et autres pollinisateurs.
Pauvres petites bêtes. Il y a vraiment tromperie sur la marchandise. Elles pensent arriver sur une fleur rare, avec des formes magnifiques, des couleurs d’un éclat incroyable et un nectar parfait. Mais en fait, elles sont en train de butiner un vulgaire amas de plastique et de fils de fer : un robot déguisé en fleur.
Il se trouve que les insectes voient très mal les formes. Donc un ingénieur Australien en a profité pour créer de vraies/fausses fleurs. Avec un seul objectif : les attirer vers un champ ou une plantation en particulier. 
Vous savez que les abeilles, les bourdons, les papillons sont indispensables à pollinisation. Le problème, c’est qu’ils se font de plus en plus rares. Donc tout est bon pour les appâter et les ramener vers son champ, même des fleurs artificielles.
Mais pourquoi ne pas simplement planter de vraies fleurs, celles que les abeilles préfèrent ?
C’est ce que font les jardiniers. Mais si on veut vraiment attirer la crème des pollinisateurs, il faut aller plus loin. Donc les formes, les couleurs ont été travaillées pour être sûr de leur taper dans l’œil. Ensuite, je le rappelle, ce ne sont pas de simples fleurs artificielles, mais des robots. C’est-à-dire qu’elles vont distribuer du nectar automatiquement dès qu’une abeille se présente. Et pendant que l’abeille butine, des petites brosses vont sortir et la barbouiller délicatement de pollen, pour être certain qu’elle en emportera suffisamment pour polliniser d’autres plantes.
L’intérêt de ce système, c’est qu’il permet de disperser très facilement le pollen des fleurs les plus rares ou des plantes les moins visitées par les abeilles. Il y a quelques mois, je vous avais parlé de mini drones pollinisateurs. Eh bien là, ce sont des "robots fleurs" qui aident les abeilles à mieux polliniser.
Donc ces fausses fleurs peuvent distribuer le pollen de n’importe quelle plante.
Oui, elles attirent les abeilles pour les recouvrir du pollen que l’on souhaite disperser. En installant ces "robots fleurs" à des endroits stratégiques, ont pourrait quasiment guider les abeilles, les faire passer d’un champ à l’autre. Et comme elles sont curieuses, elles finiront aussi par butiner de vraies plantes, donc par polliniser exactement celles que l’on a choisies. On peut leur faire croire n’importe quoi aux abeilles.