Brouhaha : une technologie permet d'isoler une voix dans la foule

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Une innovation pour les curieux et les espions : isoler une conversation au milieu d’une foule.

Ce lundi, une nouvelle avancée en matière de reconnaissance vocale. On sait désormais isoler une voix en particulier au milieu du brouhaha de la foule.

Oui, un vrai tour de force parce que ce n’est pas donné à tout le monde.

Dans un restaurant bruyant, par exemple, tout le monde arrive à suivre une conversation avec la personne devant soi. Mais on est beaucoup moins nombreux à pouvoir capter les conversations des tables d’à côté. Et il faut carrément être Super Jaimie pour savoir ce qu’il se dit à l’autre bout de la pièce.

Eh bien, on a mis Super Jaimie dans un logiciel. On est désormais capable d’isoler différents timbres de voix dans une foule. Donc de ne plus entendre qu’une personne en particulier ou un groupe de personnes que l’on aura choisi.

À quoi ça va servir. À espionner les gens ? 

C’est sûr, ça va intéresser la police. On pense à tout ce qui concerne la surveillance, aux écoutes. Cela peut simplifier la retranscription des conversations dans les endroits bruyants (comme dans les films, quand ils mettent la musique à fond pour qu’on ne les entende pas).

Mais bizarrement, cette technologie devrait aussi se retrouver dans les ascenseurs. Parce que ce sont les laboratoires de recherche de Mitsubishi Electric qui l’ont mise au point. Mitsubishi qui fabrique des ascenseurs et qui prépare des modèles à reconnaissance vocale.

L’objectif est de pouvoir comprendre un groupe de personnes quand elles rentrent dans l’ascenseur. "Moi je vais au 5e, moi au 7e, je descends au premier".

Tout le monde pourra parler en même temps et il enregistrera le bon étage pour chacun.

On espère que c’est efficace, sinon ce sera le bazar !

Pour le moment, la technologie n’arrive à comprendre qu’un maximum de 5 personnes en même temps. Vous imaginez : "non, vous êtes le sixième à parler. Je n’enregistre plus votre étage". Donc l’ascenseur qui nous écoute, ce n’est pas pour tout de suite.

En revanche, la technologie devrait bientôt équiper les assistants vocaux de nos téléphones portables. Elle permettra de mieux nous comprendre dans la rue ou au milieu de la foule. Une bonne nouvelle, parce qu’aujourd’hui, les téléphones ont beaucoup de mal dès qu’il y a le moindre bruit de fond.

Pour plus de détails, cliquez ici.