Batteries perpétuelles : 10.000 ans d'autonomie grâce aux diamants

  • A
  • A
Innovation est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Ce matin, une bonne nouvelle pour ceux qui courent après les prises pour recharger leur portable puisqu’il y aura bientôt des batteries qui tiennent la charge plus de 10.000 ans.

Ce n’est pas une blague, on parle bien de 10.000 ans, l’équivalent du temps passé par les humains sur terre.

Alors cette batterie perpétuelle, on la doit à des chercheurs de l’université de Bristol en Angleterre.

Son secret, c’est qu’elle est nucléaire. Elle est conçue à partir de déchets radioactifs que l’on a transformés en diamant. Et c’est la structure de ce diamant radioactif qui permet de générer de l’électricité. Tant qu’il y a de la radioactivité, c’est à dire pendant des dizaines de milliers d’années.

Oui mais comment on transforme des déchets radioactifs en diamants ?

Il faut savoir qu’un diamant, c’est tout simplement du carbone qui s’est cristallisé à des températures et des pressions extrêmes. Or les déchets nucléaires sont composés essentiellement de carbone.

Ce carbone est donc chauffé, mis sous pression pour devenir un diamant batterie (c’est d’ailleurs le procédé utilisé pour fabriquer des diamants artificiels). Seul problème avec cette technique, on n’obtient que de tous petits diamants, donc de toutes petites batteries. L’équivalent de deux piles bâton.

N’empêche qu’on parle de diamants, ça va donc coûter cher.

Oui, mais on parle aussi de batteries perpétuelles. 10.000 ans d’autonomie tout de même. Et surtout, ce que je trouve plus important : on recycle des déchets nucléaires pour en faire une énergie propre. Et ça, ça n’a pas de prix.

Pour plus de détails, cliquez ici.