Déchéance de nationalité : "une erreur morale"

  • A
  • A
Daniel Cohn Bendit est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
0 partage

A l'encontre de Christiane Taubira et d'une partie du PS, François Hollande a tenu la parole qu'il avait engagée devant les parlementaires en Congrès : déchoir les binationaux de la nationalité française pour actes terroristes ou atteintes à la nation. Daniel Cohn-Bendit fait part de sa colère : "Une Constitution, ce n'est pas une boîte à outils pour lutter contre le terrorisme".