Qui vive ? - Rhume : préjugés sur le nez bouché - 03/12/17

SAISON 2017 - 2018
  • A
  • A
Partagez sur :

Fidèle à la même démarche entreprise depuis deux ans, Qui-vive ? propose, chaque semaine, de consacrer une heure entière, truffée d’archives et d’extraits de films, à la dissection d’un problème, l’évocation d’une grande figure, ou l’exploration d’un sujet de société... Deux règles, ici : la première est d’aborder frontalement, arguments à l’appui, les débats les plus intenses. La seconde est d’aborder, d’une semaine à l’autre, des questions absolument différentes. L’enjeu ? Que les problèmes qui nous réunissent (ou nous divisent) ne soient pas seulement des lieux communs…

« Qui-vive ? » reçoit le philosophe Maël Lemoine, spécialiste des sciences médicales, pour parler du rhume !

Nous sommes le 3 décembre, le froid s’installe sur les villes et les campagnes, et qui ne craint pas que le coup de froid, et le mauvais rhume ? L’ennui, c’est que le froid n’est absolument pas la cause du rhume… Si vous ne rencontrez aucun virus du rhume, grelottez tant que vous voudrez, vous ne serez jamais enrhumés ! Alors pourquoi continuons-nous de croire au « coup de froid »? Et si le rhume était la porte d’entrée vers tous nos préjugés sur la maladie, la médecine et la science ? Petite philosophie du rhume, c’est le titre du livre de Maël Lemoine, sorti chez Hermann. 

Les émissions précédentes