Qui vive ? - Intelligence Artificielle : l’Homme est-il un casse-tête pour la machine ? - 22/10/2017

SAISON 2017 - 2018
  • A
  • A
Partagez sur :

Fidèle à la même démarche entreprise depuis deux ans, Qui-vive ? propose, chaque semaine, de consacrer une heure entière, truffée d’archives et d’extraits de films, à la dissection d’un problème, l’évocation d’une grande figure, ou l’exploration d’un sujet de société... Deux règles, ici : la première est d’aborder frontalement, arguments à l’appui, les débats les plus intenses. La seconde est d’aborder, d’une semaine à l’autre, des questions absolument différentes. L’enjeu ? Que les problèmes qui nous réunissent (ou nous divisent) ne soient pas seulement des lieux communs…

Invité :


Jean-Gabriel Ganascia, professeur à l’Université Pierre et Marie Curie, chercheur sur l’IA au Laboratoire Informatique de Paris 6 (LIP6), président du Comité d’éthique du CNRS, auteur depuis les années 1990 de nombreux livres sur les sciences cognitives et l’IA : signalons : "L'Âme machine – Les enjeux de l'intelligence artificielle" (Seuil, 1990).

Dans son dernier livre, "Le mythe de la singularité – Faut-il craindre l’Intelligence artificielle ?" (Seuil 2017), il démonte les prédictions des futurologues qui se prennent pour des prophètes, et proclament le salut technologique de l’homme à l’horizon 2045, date supposée de l’advenue de la « singularité »...