Une citée Maya découverte par un Canadien de 14 ans !

  • A
  • A
Innovation est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Des images satellites ont confirmé l'hypothèse défendue par un adolescent féru d'Histoire et de connaissances sur la civilisation Maya.

Un jeune canadien a découvert une cité Maya en  regardant les étoiles.

Tout remonte à la fin 2014, un jeune québécois de 14 ans, William Gadoury se rapproche de l'agence spatiale canadienne pour creuser l'une de ses intuitions.

L'adolescent, passionné d'histoire, a bien analysé la théorie selon laquelle les cités Maya ont été construites selon un schéma qui reprend l'emplacement des étoile dans le ciel. Pour lui il y a un problème : on ne connait que 117 cités Maya or, pense-t-il,  si on fie au tracé des constellation il devrait y en avoir une 118è au sud est Mexique dans la péninsule du Yucatan. Les agences spatiales canadienne, japonaise, et même la NASA sont donc appelées à la rescousse pour vérifier cette hypothèse.

Les agence peuvent vérifier l'hypothèse par satellite, n'est-ce-pas ?    

Exactement. Des images prise à 700 kms d'altitude par des satellites peuvent aider à repérer des vestiges sous la végétation voire, sous terre, en utilisant des rayons infrarouge. Et là , bingo ! En janvier dernier, le jeune homme en a eu la confirmation : depuis l'espace, grâce à la télédétection, on distingue bien ce qui semble être une pyramide entourée d'une trentaine de constructions. Ces travaux sont sur le point de paraitre dans une publication scientifique.    

Elle ressemble à quoi cette cité Maya , jusqu'ici inconnue ?    

Personne ne l'a encore vue car elle se situe dans un endroit difficile d'accès, en pleine forêt mexicaine. L'expédition risque de coûter cher ! Les images satellites indiquent qu' il s'agirait a priori de l'une des 5 plus grosses cités Maya jamais découvertes au monde. Une expédition archéologique sur place est prévue d'ici quelques mois, et bien sûr, le jeune "Indiana Jones canadien" devrait en faire partie !

Invité(s) : Europe 1