Des chercheurs du CNRS ont réussi à mettre au point un fil solide liquide

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anne Le Gall nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Innovation : un fil très fin qui est à la fois solide et liquide

Ce matériau conçu par une équipe du CNRS est directement inspiré des toiles d'araignées. Ce fil élastique est à la fois capable de s'étirer jusqu'à 500 fois sa taille initiale mais aussi, plus surprenant, de se rétracter et de s'enrouler comme une pelote dans une goutte de liquide.

C'est-à-dire ?

Imaginons que vous tenez une extrémité de ce fil dans chaque main et que vous écartez les mains, le fil s'étire. Lorsque vous les rapprochez, le fil se rembobine et va se loger dans une goutte liquide.
Comme si la goutte était le corps d'un araignée qui ré-aspirait son propre fil. Ce qui est étonnant, c'est que cette propriété de fil télescopique ne tient pas à sa composition mais à son diamètre. Les chercheurs ont fait des tests avec plusieurs fils en plastique et ce qui compte pour que le fil puisse se compresser et se rembobiner sous forme liquide, c’est qu'il mesure seulement un micron de diamètre, comme de la soie d'araignée. Il est donc 80 fois plus fin qu'un cheveu.

A quoi sert un fil 80 fois plus fin qu' un cheveu et qui se rétracte ?

En regroupant plusieurs de ces fibres, les chercheurs imaginent par exemple fabriquer des muscles artificiels très fins, capables de s'étirer et de se rétracter avec une grande puissance.
Par ailleurs, comme à priori ces fils devraient pouvoir aussi se décliner en version fils électriques, il y a un réel potentiel pour fabriquer des circuits électroniques étirables et ultra flexibles, qui pourront s'intégrer dans des textiles, des robots ou encore des écrans souples.