Il était une fois : Lettres à mon cher grand-père qui n'est plus de ce monde

  • A
  • A
Il était une fois est une chronique de l'émission La voix est livre
Partagez sur :

Comme chaque semaine, nous vous présentons un livre jeunesse. Aujourd'hui, Victor Dhollande vous fait découvrir Lettres à mon cher grand-père qui n’est plus de ce monde.

C’est l’histoire de Thomas qui vient de perdre son papy. Il choisit de lui écrire une lettre. Mais en guise de réponse, il reçoit son enveloppe avec la mention "N’habite plus à l’adresse indiquée". Mais Thomas est rusé. Il aime beaucoup son pépé, alors il va déposer son courrier directement sur sa tombe au cimetière Père Lachaise.

Un petit garçon rusé mais un peu paumé. Il trouve une alternative pour continuer à parler à sa manière à son papy mais il est un peu perdu. Au début, Thomas est même très en colère contre ce papé qui "a eu le culot de mourir sans prévenir personne trois jours avant Noël". Il ne comprend pas cette terrible annonce mais au fil des lettres qu’il écrit, il va apprendre à se familiariser avec la mort. C’était d’ailleurs l’intention de l’auteur, Frédéric Kessler. "On doit parler de la mort, de l'absence aux enfants", explique-t-il à Europe 1. "Et à partir de ce livre-là, on va commencer à échanger avec eux pour essayer de mieux leur expliquer certaines notions".

Lettres-2

Un livre à lire tôt. Vous pouvez lire Lettres à mon cher grand-père qui n’est plus de ce monde (éditions Grasset Jeunesse)* dès 4-5 ans. Et plus tard, ils pourront eux-mêmes le relire. Ces 12 lettres prennent Thomas et le lecteur par la main dans cette épreuve. Après l’absence et la douleur des premières correspondances, la vie reprend vite le dessus. Grâce à des illustrations très amusantes et très colorées d’Alain Pilon, Thomas se souvient petit à petit des bons moments avec son grand-père, ces mercredis où il venait le chercher à l’école. Un album extrêmement touchant, à mettre dans les mains des parents qui ne savent pas trop comment aborder la question de la mort.

* Cet album est le deuxième d’une série. Dans un registre plus réjouissant mais tout aussi instructif, vous pouvez lire Lettres à mon cher petit frère qui n’est pas encore né