Pourquoi Renault rachète-t-il Challenges ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique d'Axel de tarlé est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Dans sa chronique, Axel de Tarlé explique que la question des contenus jour un rôle-clé dans l'acquisition du groupe de presse par le géant français de l'automobile, annoncé mercredi.

L'annonce a surpris beaucoup de monde dans le secteur de la presse et de l'automobile : Renault a annoncé mercredi le rachat du magazine Challenges, en prenant 40% du capital du groupe. Du côté de Challenges, la donne est claire : patron du groupe de presse, Claude Perdriel avoue sans détour que "la presse va mal, on peut même s'interroger sur son avenir".

Occuper les passagers de voitures autonomes. Mais pourquoi Renault se met-il à investir dans la presse ? Carlos Ghosn a expliqué ce mercredi qu'en 2022, Renault sortira ses premières voitures autonomes. Dans ces véhicules, il n'y aura donc plus de conducteurs mais des passagers oisifs, qui vont chercher à s'occuper, en surfant sur Internet pour lire le journal ou regarder un film. Aujourd'hui, le critère n°1 quand on achète une voiture, ce sont ses performances automobiles et le plaisir de la conduite. Demain, ce pourrait être la qualité de ses contenus. C'est d'ailleurs pour cela que Tesla, le constructeur américain est en négociations avec Universal Pictures.

Faible investissement. Renault tente donc d'emboîter le pas du fabricant de voitures électriques sans laisser Google et les autres géants du secteur dominer le marché. L'investissement est peu coûteux pour la marque au losange : Challenges, c'est seulement cinq millions d'euros, une faible somme comparée aux milliards que Renault investit dans la voiture connectée. 

Renault s'achète un outil d'influence. En théorie, les rédactions sont indépendantes. Cependant, on ne peut s'empêcher de penser, en effet, que s'offrir une tribune et de l'influence est une autre motivation pour Carlos Ghosn. Challenges est très lu dans les milieux économiques et politiques. Ça peut être utile au moment où il va falloir écrire toute la nouvelle réglementation sur la voiture autonome. Renault va-t-il être jugé responsable des accidents des voitures sans conducteurs ? Il ne sera pas inutile pour le groupe de faire passer quelques messages dans Challenges pour éviter cela.