4 avril 1949, fondation de l’Otan

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Un jour dans l'Histoire est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les évènements qui ont marqué la date du jour.

Nous sommes le 4 avril 1949,

Le jour de la fondation de l’Otan, "l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord". Sur le papier, c’est une alliance politico-militaire des pays occidentaux ; dans les faits, un regroupement stratégique autour des Etats-Unis. Les premiers pays signataires étaient, outre les États-Unis, donc la France, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg, le Canada, le Danemark, l’Italie, l’Islande, la Norvège et le Portugal.

On imagine que la date de création est tout sauf fortuite ?

En effet : en pleine guerre froide, moins de quatre ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale... Il s’agit d’assurer la stabilité de la partie occidentale du continent européen, sous la protection de Washington. L’année précédente ont eu lieu le coup de Prague et le blocus de Berlin, autrement dit, le bloc communiste, à l’Est, est devenu très agressif.  L’OTAN est dès lors orientée contre l’Union Soviétique. D’ailleurs, en 1955, l’URSS créera de son côté l’équivalent oriental de l’Otan : le pacte de Varsovie.

Mais De Gaulle a retiré la France de l’Organisation, non ?

Un peu plus tard, oui, en 1966. Le général de Gaulle croyait, ou voulait croire, au non-alignement d’une France indépendante de l’Ouest, comme de l’Est. Il avait payé, durant la guerre, pour prendre la mesure de l’hégémonisme américain, et voulait profiter du statut f la France en tant que puissance atomique, pour assurer sa pleine indépendance stratégique à l’égard de Washington, ce qui ne veut pas dire qu’il ait jamais remis en cause le principe d’une alliance occidentale. La France gaullienne a quitté le commandement intégré, mais pas l’OTAN elle-même ! Alors, me direz-vous, pourquoi, en 2009, le président Sarkozy est-il revenu sur la position adoptée depuis De Gaulle, et a-t-il fait rentrer la France dans ce commandement intégré ? Nous abordons là des questions complexes de haute politique - bornons-nous à constater l’augmentation considérable de la puissance et de l’influence des États-Unis depuis 1991. Mais rien que dire cela, c’est déjà parler d’actualité plus que d’histoire…

Et l’histoire, on la retrouve à 14 heures, sur Europe1. 

Nous suivrons Napoléon et Jean-Paul Kaufmann sur le champ de bataille d’Eylau !