Toutes les maladies sont des conflits intérieurs non résolus qui s’expriment dans le corps

  • A
  • A
Antidote est une chronique de l'émission La vie devant soi
Partagez sur :

Anne Cazaubon nous fait découvrir aujourd'hui "Le Grand Dictionnaire des malaises et des maladies" de Jacques Martel.

Chaque dimanche, dans sa chronique Antidote, on ouvre un livre incontournable de développement personnel. Bonjour Anne Cazaubon

Bonjour Wendy, Bonjour à tous

Aujourd’hui Anne, c’est un dictionnaire un peu spécial que vous nous présentez :

C’est vrai que le titre peut faire un peu peur, dit comme ça : Il s’agit du "grand dictionnaire des malaises et des maladies" écrit par Jacques Martel, un psychothérapeute québécois, paru en 2007 et déjà écoulé à plus de 200.000 exemplaires. Alors en préambule, je vais quand même préciser qu’évidemment, ce livre est à déconseiller à tous ceux qui ne croient pas au pouvoir du cerveau, de nos pensées sur ce que nous sommes et notre réalité, ou encore à l’impact du psychique, du psychologique sur notre santé physique et biologique. Pour faire court, à tous ceux qui croient que tout est joué, plié d’avance, et que l’on subit sa vie du début jusqu’à la fin, en rejetant la responsabilité sur nos parents, notre conjoint, notre patron, nos enfants. Mais pour tous ceux qui laissent la porte entrouverte à une compréhension plus globale de ce que nous sommes, un savant mélange d’un corps, certes, mais aussi d’un esprit et d’une âme alors, c’est un livre utile, que vous allez adorer avoir à portée de main, pour l’ouvrir et le consulter à chaque message que vous enverra votre corps, plus ou moins violent, sous forme de "maladie", de "mal à dire"

Parce que c’est un livre qui fait le lien entre nos émotions et les maladies ?

Vous connaissez l’adage "Tout ce qui ne s’exprime pas, s’imprime" Où ça ? Dans le corps ! Jacques Martel nous explique que notre cerveau fonctionne comme un grand ordinateur, et que lorsqu’on éprouve du ressentiment, de la haine, de la tristesse, de la jalousie, ça crée des nœuds, des barrières, des kystes émotionnels, comme des sacs poubelle dans un ruisseau qui formeraient un  barrage, et qui empêchent la force de vie et le flux d'énergie de circuler harmonieusement. Cette énergie qui stagne va finir par créer des maladies, le mal a dit, qui va concrétiser tout ce que nous ne disons pas.

Qu’est-ce qu’il a de particulier ce dictionnaire ? Qu'elle est l’approche ?

Ce gros pavé comprend près de 900 malaises et maladies décryptées avec conscience. Mais ça n’est pas le Vidal. On n’est pas ici dans un discours de médecin ou de scientifique. C’est plutôt un  outil d'ouverture de conscience et de recherche pour soi-même, pour sa famille et un complément de toute autre approche, médicale ou en lien avec les médecines douces. Un livre que l’on consulte dès que l’on a un ongle incarné, un orgelet, où que l’on s’est brûlé la main, les petits bobos du quotidien mais aussi les maladies plus graves comme la maladie de parkinson, le cancer ou la sclérose en plaque. Toutes ces maladies sont des conflits intérieurs non résolus qui s’expriment donc dans le corps. Par exemple, si j’ai des problèmes aux genoux, peut-être que je vis un conflit entre le "Je" et le "Nous", ou que j’ai tout simplement peur que l’on me mette à genoux.

Les maux de gorge, une angine, pourra exprimer quelque chose que l’on n’a pas osé dire, que l’on ravale. Une otite, une douleur à l’oreille, nous indiquera qu’il y a quelque chose que l’on ne veut pas entendre, que l’on n’est pas prêt à écouter. Des infections urinaires à répétition pourront nous signifier que nous avons du mal à prendre notre place. Des douleurs aux jambes, entorse, nous inviteront littéralement à "lever le pied". Une douleur à l’épaule nous invitera à regarder "le fardeau que nous portons" dans nos vies. Serrer les dents pour affronter quelqu’un ou une situation sans rien dire pourra nous conduire à souffrir d’abcès, d’aphtes ou de maux de dents, pour exprimer, "vos mots dedans".

Je vous rappelle les références : Le grand dictionnaire des malaises et des maladies de Jacques Martel, publié aux éditions Quintessence