Donald Trump : Mélania vole au-secours de son mari

  • A
  • A
A la Une de la presse américaine est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Mélania Trump est sortie de son silence pour venir au secours de son mari. Elle trouve des circonstances atténuantes aux propos indécents de son mari sur les femmes.

Walid Berrissoul pour la presse américaine

La campagne américaine c’est sauve qui peut pour la campagne de Donald Trump. Après une pluie d’accusations d’agressions sexuelles contre lui, Madame Trump, Melania, est enfin sortie de son silence pour voler au secours de son candidat de mari.

Il fallait au moins ça, une interview confession à 20 heures face à la vedette de CNN, Anderson Cooper.

Melania, ex-mannequin slovène de 24 ans de moins que Donald, revient sur la fameuse vidéo où son mari parle d’attraper les femmes par leur parties intimes et sans leur consentement.

Elle avait déjà fait savoir que ça l’avait choquée mais qu’elle l’avait pardonné. Mais la voici maintenant qui trouve à son Donald ,des circonstances atténuantes. "Mon mari, c’est un adolescent qui s’est laissé entraîner dans une grosse bêtise".

Et aux neuf femmes, qui dans la foulée, ont accusé Donald Trump d’agressions sexuelles, Melania répond : "je crois mon mari" et dénonce, comme lui, la partialité des médias américains.

C’est pas un peu léger comme ligne de défense ?

Les Américains jugeront, surtout les Américaines, chez qui Trump doit absolument regagner des intentions de vote s’il veut s’installer à la Maison-Blanche.

C’est dire si l’heure est grave, d’autant que si Melania est restée silencieuse presque toute la campagne, c’est parce que la dernière fois, rappelle le New York Times, ça ne s’était pas très bien passé. Son discours à l’investiture de son mari était en fait quasiment un copier-coller de celui de Michèle Obama à l’investiture de Barack en 2008.