La fiche de paie simplifiée, c'est pour maintenant

  • A
  • A
La fiche de paie simplifiée, c'est pour maintenant
@ MAX PPP
Partagez sur :

PAPERASSE - Dans le cadre du "choc de simplification", la fiche de paie devrait être simplifiée. Elle devrait être présentée jeudi. 

Après avoir lancé le grand chantier de la simplification administrative, François Hollande doit faire un premier bilan d’étape le 30 octobre. A cette occasion, il devrait présenter la nouvelle feuille de paie, plus concise et compréhensive. 

>> LIRE AUSSI - Feuilles de paie ? Simplifier, pas si simple...

HOLLANDE

© REUTERS

Opération simplification en cours. La France est connue dans le monde pour sa gastronomie, sa mode, ses terroirs mais aussi sa lourdeur administrative. Une complexité qui se retrouve sur les fiches de paie, devenues illisibles pour le commun des mortels. En avril 2014, François Hollande a donc ouvert le chantier de la simplification administrative, qui comprend une réforme de la fiche de paie.

Un changement qui suit un "objectif double", selon les termes du portail de la modernisation de l’action publique : "rendre compréhensible pour les salariés leur fiche de paie en identifiant une ligne pour le financement de chaque type de protection (famille, retraite, santé…)" et "simplifier l’architecture des prélèvements sociaux pour faciliter le calcul par les entreprises des charges qu’elles doivent payer ".

Fiche de paie

© MAXPPP

Ce à quoi ressemblera la nouvelle fiche de paie. Alors que ce document comporte aujourd’hui entre 25 et 30 lignes, la nouvelle version n’en dénombrera qu’une quinzaine. Les cotisations seront notamment regroupées par thématique avec un seul  intitulé : emploi, retraite, famille, santé, complémentaire et sécurité sociale. Autre nouveauté, tout ce qui relève des cotisations patronales a été supprimé du document.

Testée et approuvée par des Français et les partenaires sociaux. Pour vérifier l’efficacité de cette nouvelle version, le gouvernement a eu recours à un panel de Français. Un groupe test qui a raconté son usage des feuilles de paie et permis de vérifier si la nouvelle version était plus claire et compréhensible. Mais a aussi permis d’abandonner la piste d’une feuille de paie totalement numérisée : attachés à la version papier, les testeurs n’ont pas adhéré à cette idée.

Les partenaires sociaux ont aussi été sollicités tout au long de cette réforme. Ainsi, le secrétaire d'Etat à la Réforme de l'Etat et à la Simplification Thierry Mandon, par ailleurs coprésident du Conseil de simplification, a rencontré le Medef pour leur proposer la suppression des lignes concernant les cotisations patronales, ce qui a été validé.

Calculette 930

© MAXPPP

Gain espéré : 2 milliards d’euros. Grâce à cette réforme, les feuilles de paie seront plus claires. Mais aussi moins chères car toutes les lignes actuelles, avec les manipulations informatiques et les calculs que cela suppose, ont un coût : les employeurs dépensent en moyenne entre 17,50 et 21,50 euros par mois pour chaque feuille de paie, selon les calculs du cabinet de ressources humaines ADP. Un chiffre qui peut même grimper jusqu'à 33 euros dans certaines entreprises.

La simplification devrait permettre de ramener le coût d’une fiche de paie à 12 euros par mois.  Ce qui devrait permettre, selon les calculs de Matignon, de réinjecter 2 milliards d’euros dans l’économie.

>> LIRE AUSSI - Simplification : 50 mesures pour les entreprises