Il manque 464 euros chaque mois aux Français

  • A
  • A
Il manque 464 euros chaque mois aux Français
@ Reuters
Partagez sur :

VIE QUOTIDIENNE - C'est la somme qu'il manque aux Français pour vivre confortablement, d’après une étude CSA-Cofidis.

L’INFO. C’est un nouveau barème inquiétant. Et qui tombe au mauvais moment, alors que 30% des 37 millions des contribuables français doivent s’acquitter lundi du dernier tiers de leur l’impôt sur le revenu.

D’après une étude CSA-Cofidis, près d’un Français sur cinq est tous les mois à découvert sur son compte bancaire.

Près d’une personne sur deux dans le rouge au moins une fois en 2014. Un niveau annuel, ce taux grimpe à une personne sur deux, 47% des interrogés ayant avoué avoir déjà été dans le rouge au moins une fois par an, soit 8% de plus qu’en 2013.

A ce titre, l’étude révèle qu’il faudrait aux Français, en moyenne, 464 euros en plus chaque mois afin de vivre plus correctement.





Et le pouvoir d’achat ? Dans cette veine, 63% des sondés estiment que leur pouvoir d’achat a baissé au cours de l’an passé. Ce qui n’est pas flagrant pour 31%, qui n’ont pas senti de réelle différence. Une très courte minorité, de 4 %, elle, a en revanche senti une nette amélioration.

Pour l’avenir, un peu moins de deux tiers, 58%, s’attendent à voir ce même pouvoir d’achat encore diminuer. 

>> LIRE AUSSI - Pouvoir d'achat : les Français toujours pessimistes

Les Français s’adaptent.  Face à ces difficultés, les Français font des efforts. Le baromètre montre dans quelle mesure ils coupent dans leurs dépenses. Plus d’un sur deux, 53%, se font moins plaisir sur les loisirs, avec moins de sorties au cinéma ou de concerts. Même constat pour les achats d’habit,  sur lesquels les sondés font désormais plus attention.

Plus inquiétant, 21% font aussi des sacrifices dans leur budget alimentation, et 17% taillent… sur l’énergie.

Le marché de l’occasion plébiscité, la location un peu moins. Toujours dans l’optique de mieux consommer, près de 68% des interrogés affirment avoir déjà acheté un objet d’occasion, forcément moins cher. La revente a aussi le vent en poupe, 64% font des économies en revendant des biens, sur internet notamment, ou lors de vide-greniers.

En revanche ils sont encore peu, 9%, à avoir essayé de louer un de leurs objets à un tiers. S’ils restent minoritaires, les Français sont toutefois de plus en plus nombreux, 30%, séduits par le covoiturage. Une alternative bien plus économique au TGV, par exemple, dont le prix des billets en cesse d’augmenter.

Des projets, mais jusqu’à quand ? Le baromètre CSA-Cofidis indique également que, malgré toutes les difficultés évoquées, encore 59% des Français ont des projets qui nécessitent de lourdes dépenses, comme l’achat d’un logement ou d’une maison. Mais 40% envisagent à les reporter. Voire les annuler.

Baromètre exclusif CSA / Cofidis "Les Français et leur pouvoir d’achat" - 3ème édition Sondage réalisé en ligne du 26 au 29 août 2014, auprès d’un échantillon national représentatif de 1003 personnes âgées de 18 ans et plus, constitué d’après la méthode des quotas (sexe, âge et profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération.