Trains en retard : la région Auvergne-Rhône-Alpes met en place un système de bonus-malus

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

La région Auvergne-Rhône-Alpes prévoit de pénaliser systématiquement la SNCF en cas de retard sur ses lignes.

C'est une première. Pour remédier aux retards fréquents des trains express régionaux, les TER, la région Auvergne-Rhône-Alpes, qui achète notamment le matériel roulant, prévoit de pénaliser systématiquement la SNCF en cas de retard sur ses lignes : 150 euros de pénalités pour la SNCF par train en retard et 750 euros en cas d'annulation pure et simple même en cas de grève. Une convention entérinant le procédé a été signée lundi à Lyon. En contrepartie, la région s'engage à investir plus de 6 millions d'euros en six ans pour améliorer le réseau.

Un train sur cinq en retard sur Lyon-Grenoble. De quoi consoler un peu les voyageurs. Surtout ceux qui empruntent les lignes noires Lyon-Saint Etienne et Lyon-Grenoble. En moyenne, un train sur cinq est en retard sur ces deux trajets. "Il était temps d'agir. L'année dernière lors des partiels, on a eu des trains supprimés et on a raté une partie de nos examens à cause de ça", déplore Justine, étudiante, qui prend chaque jour le train de Grenoble pour Lyon. Mais ce type bonus-malus financier pourrait bien faire boule de neige. Selon la SNCF, il pourrait être dupliqué rapidement dans toutes les régions de France.