Taxe foncière : en 2016, 35 départements ont augmenté leur taux

  • A
  • A
Taxe foncière : en 2016, 35 départements ont augmenté leur taux
La taxe foncière augmente en moyenne de 3,8% par rapport à l’an dernier.@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Europe 1 révèle en exclusivité le contenu de l'étude de l'Union nationale de la propriété immobilière publié jeudi matin où l'on apprend qu'un département sur trois a augmenté son taux de taxe foncière en 2016.

EXCLUSIF

Si vous avez reçu récemment votre avis de taxe foncière, le montant a pu vous paraître plus élevé que l’an dernier. L'Union nationale de la propriété immobilière publie jeudi matin son observatoire des taxes foncières, une étude révélée en avant-première par Europe 1.

Dans les Yvelines, + 67%. C'est une hausse spectaculaire : 35 départements, soit plus d’un sur trois, ont augmenté leur taux de taxe foncière en 2016. Un mouvement bien plus important que l’an dernier, où seulement 11 départements avaient recalculé leur taux. En tête du classement, les Yvelines, où la taxe foncière bondit de 67%. Pour Jean Perrin, président de l’Union nationale de la propriété immobilière, Les départements ne veulent, ni ne peuvent plus s'endetter : "Ils ne veulent pas rogner sur le personnel et ont des dépenses qui sont en augmentation", analyse t-il. "L'Etat a dit qu'il baissait les impôts au niveau national mais refile le bébé aux départements et leur dit 'débrouillez-vous'", déplore Jean Perrin.

Ultime possibilité pour les départements : augmenter la fiscalité, "dernier levier" qu'il leur reste. "Mais au bout du compte, ce sont les propriétaires qui ne pourront plus payer", complète Jean Perrin.

Une hausse de 3,8% par rapport à 2015. Si on regarde par ville, l’augmentation est très sensible : sur les 50 plus grandes villes de France, la taxe foncière augmente en moyenne de 3,8% par rapport à l’an dernier. Une augmentation trois fois plus forte qu’entre 2013 et 2014. Avec des records à Lille, +10% cette année et à Nantes +14 %.