SwissLeaks : la face cachée de la banque HSBC

  • A
  • A
SwissLeaks : la face cachée de la banque HSBC
@ AFP
Partagez sur :

Le Monde et plusieurs médias internationaux révèlent un gigantesque système d'évasion fiscale mis en place par la filiale suisse de la banque HSBC.

HSBC est à nouveau au centre des interrogations. Le Monde et plusieurs médias internationaux ont révélé dimanche un gigantesque système d'évasion fiscale, au cœur duquel figure la filiale suisse de la banque anglaise, HSBC Private Bank. Selon "Le Monde", qui a surnommé son enquête "Swissleaks", près de 180 milliards d'euros "auraient transité, à Genève, par les comptes de plus de 100.000 clients et de 20.000 sociétés offshore". Les données, analysées par quelque 154 journalistes, portent sur la période allant de 2005 et 2007, et ont été obtenues grâce aux données soustraites par un ex-employé de la banque, l'informaticien Hervé Falciani. Plusieurs personnalités françaises sont notamment citées dans cette affaire de fraude fiscale.

>> LIRE AUSSI : La filiale suisse d'HSBC mise en examen

Gad Elmaleh et Jacques Dessange concernés. En France, Le Monde cite ainsi l'humoriste Gad Elmaleh, qui disposait, d'après le journal, d'un compte faiblement approvisionné à Genève, avec un peu plus de 80.000 euros entre 2006 et 2007. Selon les informations du journal, il aurait régularisé sa situation auprès du fisc français. Il mentionne ensuite Jacques Dessange, fondateur d'un empire de la coiffure, qui possédait un compte dans la filiale suisse de HSBC sur lequel il aurait eu jusqu'à 1,6 million d'euros entre 2006 et 2007. Lui aussi fait partie des clients qui ont depuis régularisé leur situation et s'est acquitté d'une amende, précise Le Monde. On retrouve également les noms de Christophe Dugarry, champion du monde de foot 1998, ou encore le sénateur UDI du Gers Aymeri de Montesquiou.

>> LIRE AUSSI : La banque HSBC soupçonnée de fraude fiscale

Le roi du Maroc et Valentino Rossi. Parmi les noms cités dans les différents médias figurent par ailleurs le roi du Maroc Mohammed VI ou le roi de Jordanie Abdallah II. S'y ajoutent de nombreuses personnalités de la mode telles que le mannequin Elle McPherson ou la créatrice Diane von Fürstenberg, du spectacle à l'instar de l'actrice Joan Collins ou encore du sport comme le coureur automobile Valentino Rossi. Le journal suisse Le Temps, un des journaux partenaires pour ces révélations, a mis l'accent sur les personnalités politiquement exposées, évoquant entre autres Rami Makhlouf, cousin du président syrien Bachar al-Assad. Il cite l'ancien ministre haïtien Frantz Merceron ou encore l'ancien ministre égyptien du Commerce et de l'industrie Rachid Mohamed Rachid.

HSBC reconnaît, mais affirme être désormais en règle. Sur son site, Le Monde a toutefois publié une réponse d'HSBC qui a dit reconnaître les "manquements passés". Elle ajoute que sa filiale suisse a subi ces dernières années une "transformation radicale" et que ces pratiques de fraude fiscale ne sont plus d'actualité. Le nombre de comptes clients de HSBC Private Bank est passé de 30.412 en 2007 à 10.343 à la fin de l'année 2014, précise l'établissement britannique qui assure pleinement coopérer avec les autorités enquêtant sur ce sujet.

Les cinq chiffres à retenir sur SwissLeaks :



VIDEO – SwissLeaks : les cinq chiffres à retenirpar Europe1fr