"Surexploiter ceux qui travaillent ne créera pas du travail pour les autres"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

EMPLOI - Raquel Garrido, avocate et co-fondatrice du Parti de gauche, a fustigé jeudi sur Europe 1 la réforme du Travail de la ministre Myriam El Khomri.

INTERVIEW

Majoration des heures supplémentaires, plafonnement des indemnités prud'homales, référendums en entreprise, licenciement économique... Les dispositions du projet de loi de réforme du Travail, qui sera présenté le 9 mars en conseil des ministres par Myriam El Khomri, font débat.

Un texte indigne de la gauche. Pour Raquel Garrido, avocate et co-fondatrice du Parti de gauche, ce texte est destructeur d'emploi. "Surexploiter ceux qui travaillent déjà ne créera en rien du travail pour les autres", a t-elle estimé jeudi au micro d'Europe 1. L'avocate a fustigé l'assouplissement du temps de travail. "Si les gens qui travaillent aujourd'hui 39 heures se mettent à en faire 45, cela fait du boulot en moins. Au final, tout le monde y perd." Raquel Garrido juge ce texte indigne d'un gouvernement de gauche. "Là, c'est pire que [ce qu'a fait] Nicolas Sarkozy. Vous touchez à la grande masse des gens qui travaillent."