Sécurité sociale : ce qui va changer pour les familles en 2015

  • A
  • A
Sécurité sociale : ce qui va changer pour les familles en 2015
@ Reuters
Partagez sur :

ÉCONOMIE - Le budget 2015 de la Sécurité sociale a été voté mardi. Quelles nouveautés pour les familles ?

Les débats entourant le budget de la Sécurité sociale 2015 ont pris fin mardi avec son vote à l'Assemblée Nationale. De la modulation des allocations familiales en fonction des revenus au congé parental, en passant par la prime de naissance moins malmenée que prévu, Europe 1 fait le point sur les mesures qui vont impacter les familles.

>> LIRE AUSSI -Prestations sociales : un super fichier contre la fraude

Les allocations familiales … en fonction des revenus. Longtemps versées en fonction du principe d'"universalité" (la même aide pour tous), les allocations seront désormais modulées en fonction du salaire des parents et augmenteront en fonction de l'inflation. 

Concrètement, ça donne quoi ? Les allocations ne changeront pas pour les parents gagnant moins de 6.000 euros par mois. Au-dessus de cette somme, les allocations seront divisées par deux (soit 65 euros). Et au-dessus de 8.000 euros, la famille ne recevra plus que 32 euros par enfant. 

Un effet de "lissage" sera mis en place pour amortir le passage du seuil. Par exemple, si d'une année à l'autre, un couple voit ses revenus augmenter et passer de peu la barre des 6.000 euros, il continuera à toucher quasiment le même montant d'allocations. Par exemple,  à 6.001 euros de revenus, les parents toucheront un euro de moins d'aides et ainsi de suite. La division par deux sera mise en œuvre à partir de 6.065 euros. 

À noter que la majoration intervenant pour un enfant à partir de ses 14 ans se fera aussi en fonction des revenus des parents.

La prime de naissance … versée à la naissance. Alors que le gouvernement avait d'abord envisagé de la diviser par trois, la prime de naissance est finalement préservée dans le budget 2015 de la Sécurité sociale. Cependant, au lieu de la recevoir au 7e mois de grossesse, les parents la toucheront à la naissance de l'enfant. 

La prime, qui s'élève en 2014 à 923 euros, est conditionnée à un plafond de revenus, fixé à 46.888 euros par an pour le premier enfant et à 53.984 euros pour le deuxième.

enfants parents code de la route

Le congé parental … partagé entre les parents. Aujourd'hui, les mères peuvent prendre jusqu’à trois ans de congé parental et une famille sur quatre en profite. La mère peut alors interrompre totalement ou partiellement son activité professionnelle et recevoir de la Caisse d'allocations familiales 530 euros maximum chaque mois. 

L'idée du budget 2015 de la Sécurité sociale est de partager désormais ce congé entre les deux parents. Le congé des mères passera donc à 18 mois. Les pères, pour leur part, vont voir leur congé augmenter de six à 18 mois. 

Les aides à la garde … augmentées. Les charges patronales sur l'emploi à domicile d'une garde d'enfants vont être allégées. À la clef, c'est des économies pour les parents employant une nounou. Par exemple, pour ceux employant une nounou 40 heures par mois, soit 5 heures par semaine, l'économie sera de 30 euros au lieu de 15 euros aujourd'hui.

La prestation d'accueil du jeune enfant… versée plus tard. Cette allocation mensuelle versée aux parents d'enfants de moins de trois ans, sous conditions de ressources, est reçue aujourd'hui dès la naissance. Elle sera désormais versée au début du mois suivant la naissance.

>> LIRE AUSSI - La réforme du congé parental peut-elle nuire à la fécondité ?