Roissy-Paris : c'est parti pour la voie réservée sur l'A1

  • A
  • A
Roissy-Paris : c'est parti pour la voie réservée sur l'A1
@ NICOLAS TUCAT/AFP
Partagez sur :

Une voie de l'autoroute A1 reliant l'aéroport de Roissy à Paris sera réservée aux bus et aux taxis à partir de mercredi.

Les usagers de l'A1 vont devoir revoir leurs habitudes. Depuis mercredi matin, une voie de l'autoroute reliant l'aéroport de Roissy à Paris est réservée aux bus et aux taxis. Les VTC, eux, seront exclus du dispositif. Selon le ministère des Transports, cette mesure devrait leur faire gagner 8 minutes aux heures de pointe du matin, sans pour autant rallonger le temps des parcours des automobilistes bloqués dans les habituels bouchons de circulation.

Entre 6h30 et 10h en semaine. Le dispositif sera activé de 6h30 à 10h en semaine, hors période estivale, et concernera un segment de 5 kilomètres dans le sens Roissy-Paris, entre l'échangeur avec l'autoroute A86, à La Courneuve, et le Stade de France, à Saint-Denis. Sur ce tronçon, la voie de gauche sera donc réservée aux taxis, aux bus de la RATP, aux services de transport de personnes à mobilité réduite du réseau PAM et aux lignes d'autocars conventionnées par le Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif), en particulier les Cars Air France exploités par Keolis, filiale du groupe SNCF.

Deux points de contrôle automatique. Deux points de contrôle automatique identifieront les véhicules non autorisés, mais la sanction prévue - une amende de 135 euros - ne sera pas appliquée dans l'immédiat. Dans le même temps, la voie de droite du périphérique extérieur parisien sera interdite à la circulation aux abords de la porte de la Chapelle, pour faciliter l'insertion des véhicules provenant de l'A1.

>> LIRE AUSSI - Les taxis auront leur voie pour desservir les aéroports de Paris