Retraites complémentaires : la CFDT propose aux futurs retraités de payer une contribution

  • A
  • A
Retraites complémentaires : la CFDT propose aux futurs retraités de payer une contribution
@ AFP
Partagez sur :

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, propose de mettre à contribution les futurs retraités, à hauteur de 4% pendant deux ans, dans une interview aux Echos mardi. 

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, propose de mettre à contribution les futurs retraités, à hauteur de 4% pendant deux ans, ainsi que le patronat, pour sauvegarder l'avenir des retraites complémentaires, dans une interview aux Echos publiée mardi.

La proposition de Laurent Berger. A moins d'un mois de la reprise des négociations sur l'avenir des régimes Agirc (cadres) et Arrco (tous les salariés), Laurent Berger suggère la mise en place "d'une contribution de solidarité intergénérationnelle assumée", pendant deux ans, par les salariés partant à la retraite, de 4%.

Les précisions. Cette contribution, "limitée en montant", serait demandée "quel que soit l'âge du départ", ajoute le représentant syndical dans l'entretien publié sur le site du quotidien économique. "Les salariés partant de manière anticipée parce qu'ils ont eu une carrière longue ne seraient pas concernés, puisqu'ils ont déjà 'trop' cotisé", précise-t-il.

En contrepartie... En contrepartie, le numéro un de CFDT demande une hausse des cotisations patronales de 0,1% par an de 2019 à 2021, ainsi que le versement d'une "contribution patronale" en cas de séparation d'un salarié au-delà de 50 ans. A court terme, avant 2019, le leader de la CFDT se dit également prêt à "décaler la revalorisation des pensions complémentaires d'avril à octobre".