Les tarifs des autoroutes vont bien augmenter

  • A
  • A
Les tarifs des autoroutes vont bien augmenter
@ VALERY HACHEAFP
Partagez sur :

RAPPORT - Europe 1 a pu consulter les conclusions du rapport de la Commission parlementaire en charge des autoroutes. 

C'est l'épilogue dans la bataille des autoroutes. La Commission parlementaire en charge du dossier s’est réunie mardi pour la dernière fois et Europe 1 a pu accéder à ses conclusions en exclusivité. Elle préconise de lever le gel actuel des tarifs, décidé en janvier dernier. Elle propose aussi d'instaurer des tarifs préférentiels pour les voitures propres et le covoiturage. 

Des concessions moins longues. Les députés veulent également limiter l’allongement de la durée des concessions dans le cadre du plan autoroutier. Ce dernier devrait être débloqué avec un plan de travaux de plus de 3 milliards d’euros financés par les concessionnaires. Il est évidemment très attendu par les professionnels des travaux publics puisque des milliers d’emplois sont en jeu.

Le sujet délicat de la hausse des tarifs. Mais un rapport n’est pas toujours suivi par les pouvoirs publics. C’est le gouvernement au final qui fera l'annonce officielle après les élections départementales. Le gouvernement ne veut en effet pas polluer une campagne déjà bien compliquée. Et pour cause, sauf énorme surprise de dernière minute, les tarifs des péages devraient connaître une hausse à partir du 1er juin. Sans doute inférieur au 0.57% prévu, le montant exact n'est cependant pas encore arrêté. Pour les automobilistes, le résultat devrait être de quelques dizaines de centimes d'euros en plus sur la plupart des péages. Le manque à gagner du gel de cette année pour les sociétés d'autoroutes sera récupéré avec un lissage dans le temps.

Le gouvernement a tout de même remporté des victoires dans cette bataille avec les sociétés d'autoroutes. Il y aura bien comme souhaité par les parlementaires des tarifs préférentiels pour les voitures propres et le covoiturage. Les profits des sociétés d'autoroutes vont être encadrés. Enfin, il y aura plus de transparence sur les coûts des travaux et une meilleure régulation des sociétés d'autoroutes.

>> LIRE AUSSI  : Autoroutes : vers un réforme à minima 

>> LIRE AUSSI - Les sociétés d'autoroutes ne sont pas si gourmandes que ça