Qui part cet été ? Où ? Les chiffres des vacances

  • A
  • A
Qui part cet été ? Où ? Les chiffres des vacances
@ FRED TANNEAU / AFP
Partagez sur :

ZOOM - Près de six Français sur dix devraient profiter de leurs vacances cet été, le plus souvent sur la côte.

Le départ est donné : les premiers vacanciers sont partis ce week-end à l’assaut des plages, des prairies et des montagnes françaises. Mais qui sont ces Français qui profitent des grandes vacances ? Où partent-ils ? Comment ? Panorama d’une France au soleil et au ralenti pendant deux mois.

• Qui part en vacances en été ? En moyenne, six Français sur dix partent en vacances l’été, selon l’Insee. Mais cette statistique cache de grandes disparités : 85% des hauts revenus profitent de l’été contre 40% des bas revenus, selon l’enquête Conditions de vie et aspirations du Credoc.

Ce dernier a ausculté l’influence de plusieurs critères (genre, âge, niveau de diplôme, catégorie socio-professionnelle, niveau de revenu et lieu de résidence), mais "en définitive, c’est le niveau de vie qui se révèle être le facteur le plus déterminant de la probabilité de partir en vacances dans les six prochains mois : toutes choses égales par ailleurs - c’est-à-dire en neutralisant l’effet du diplôme, de l’âge, de la taille de l’agglomération, de la profession et du genre -, les ménages aisés ont plus de trois fois plus de chances de déclarer vouloir partir en vacances dans les six prochains mois que les classes moyennes  inférieures".

• Les Français sont-ils juilletistes ou aoûtiens ? Historiquement, la majorité des vacanciers choisissent août plutôt que juillet, mais cet équilibre est en train de changer : de plus en plus de Français préfèrent partir en juin ou en septembre pour éviter la cohue et les pleins tarifs. Ainsi, l’an dernier 10% des salariés ont choisi de partir en vacances en juin et 24% en septembre, contre 19% en juillet, 42% en août , selon un sondage réalisé mi 2015 par Regionsjob.

"Le plus grand étalement des vacances sur l’ensemble de l’année touche tous les âges et toutes les générations avec cependant des caractéristiques propres à chaque période de la vie", décrypte l’Insee dans son étude "Les vacances des Français depuis 40 ans". "Les jeunes et surtout les actifs concentrent toujours leurs jours de vacances au cœur de la saison d’été : en 2004, les 35-39 ans ont pris 64 % de leurs jours de vacances en juillet et en août. Les plus de 60 ans, au contraire, profitent davantage de l’ensemble de l’année : même s’ils apprécient toujours les mois de juillet et d’août, ils ne leur consacrent que 40 % de leurs séjours sur l’année", précise l’institut.

• Où partent-ils ? Sans surprise, la plage est la priorité des vacanciers estivaux : "le bord de mer reste l’espace privilégié des Français pour leurs vacances d’été : ils y passent la moitié de leurs nuitées", écrivait en 2008 l’Insee. Dans le détail, 45% des vacanciers choisissent le littoral, 30 % la campagne, 27% la ville et 17% la montagne.

04.07.Carte France vacances herbergement.INSEE.640.640

Huit ans plus tard, les régions littorales restent toujours les plus prisées, selon un sondage BVA-Entreprises du Voyage : 19% des sondés privilégient la Bretagne, 16% la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et autant font le choix du Languedoc Roussillon-Midi Pyrénées.

• Où dorment-ils ? Le plus souvent, ils sont hébergés par des proches : 30% des nuitées de vacances sont passées dans la famille et 6% chez les amis. Les plus chanceux se rendent dans leur résidence secondaire (17% des nuitées d’été). Moins de la moitié des vacances sont donc effectuées dans un cadre payant : dans une location saisonnière (11% des nuitées estivales), au camping (11%), dans un hôtel (9%), un village de vacances (7%) ou encore un gîte (4%).

"Pour préserver leur capacité de départ en vacances tout en tenant compte de leurs contraintes budgétaires, les Français ont recours à des solutions moins coûteuses. (…) En dix ans, selon l’enquête de suivi de la demande touristique de la DGE, le nombre de nuitées dans les hébergements non marchands a augmenté de l’ordre de 10 % tandis que le nombre de nuitées dans les hébergements marchands a chuté dans la même proportion", résume le ministère de l’Economie.

• Comment se rendent-ils sur leurs lieux de vacances ? Ce n’est pas un hasard si le chemin des vacances est souvent synonyme d’embouteillage au niveau des péages : les Français partent surtout avec leur voiture. En 2014, 73,9 % des vacanciers ont pris la voiture pour se rendre sur leur lieu de villégiature, selon l’édition 2015 du Mémento du tourisme. 13,9% des vacanciers ont fait le choix du train, suivis par l’avion (8,2%) et l’autocar (1,7%), voire le bateau (0,5%).

• Que font-ils de leur temps libre ? La promenade et la randonnée sont les activités les plus pratiquées et concernent 55 % des séjours de vacances. La baignade et la plage viennent en deuxième position ; elles sont en légère baisse en 2007 (30 % des séjours), manifestement en raison des conditions climatiques médiocres de l’été qui ont sévi sur la plupart des régions hormis le littoral méditerranéen. La visite de ville est la troisième activité pratiquée, en légère hausse en 2007 (27 %). La visite de sites naturels, quatrième activité, est de plus en plus pratiquée en vacances (20 %), et passe devant les visites de musées, expositions, sites historiques (16 %). Enfin, le shopping en ville arrive en cinquième position : il concerne 12 % des séjours de vacances.