PSA veut produire 90.000 voitures par an au Maroc

  • A
  • A
PSA veut produire 90.000 voitures par an au Maroc
@ AFP
Partagez sur :

Le constructeur français va ouvrir une usine à Kénitra, près de Rabat. En ligne de mire : les marchés du Maghreb et du Moyen-Orient. 

Après l'usine Renault de Tanger, l'usine PSA de Kénitra, près de Rabat, au Maroc. Le groupe propriétaire des marques Peugeot et Citroën ambitionne d'y produire 90.000 voiture par an, à partir de 2019. La production pourrait même doubler à termes, et rejoindrait alors celle de l'usine marocaine de Renault (200.000 voitures par an).

Des "citadines" et des "compactes". Le constructeur français produira des véhicules de segments B (des "citadines", types Peugeot 208 ou Citroën C3)  et C (des "compactes", types 308 ou C4) uniquement à destination du marché d'Afrique et du Moyen-Orient, ont affirmé les syndicats du groupe à l'issue d'un comité stratégique à Paris.

"Le type et la marque seront annoncés dans un an", a indiqué pour sa part Jean-Pierre Mercier, responsable CGT. "Ce sera les remplaçantes de la 301 et de la C-Elysée, qui sont fabriquées pour le pourtour méditerranéen", croit savoir Jacques Mazzolini de la CFE-CGC. Sur le niveau des investissements, la direction n'a pas souhaité donner de détails. Selon certaines sources, cela pourrait s'élever à 900 millions d'euros.

5,8% de ses ventes mondiales. En 2014, PSA Peugeot Citroën a vendu 169.391 véhicules en Afrique et au Moyen-Orient (5,8 % de ses ventes mondiales), principalement des modèles Peugeot 301 et Citroën C-Elysée. Pour cette région, les prévisions de marché sont de 8 millions d'immatriculations en 2025. PSA, deuxième groupe automobile au Maroc, espère se rapprocher de son concurrent Renault-Nissan, implanté dès 2012 avec l'usine géante de Melloussa, près de Tanger. PSA n'a toutefois pas encore officiellement signé l'accord avec le royaume marocain.